Congo-Kinshasa: Violences dans les Kivu et Ituri - Jean-Pierre Bemba interpelle les institutions étatiques

Le président national du Mouvement de libération du Congo (MLC) appelle, par ailleurs, la population congolaise « à ne pas considérer ces violences récurrentes comme des faits divers ».

Dans un communiqué signé le 14 avril par son président national Jean-Pierre Bemba Gombo, le MLC dit noter avec effroi la recrudescence des violences injustifiées dans les Kivu et Ituri, avec son cortège de morts et de déplacés internes. « Outre les attaques barbares des groupes armés, notamment les ADF, les conflits interethniques de triste mémoire entre les Hemas et les Lendus ainsi qu'entre les Nandes et les Hutus ressurgissent, mettant à mal la coexistence entre communautés ainsi que la stabilité du pays tout entier », a fait savoir ce parti politique.

Le MLC appelle, cependant, les Congolais « à ne pas considérer ces violences récurrentes comme des faits divers ». Il en va, prévient cette formation politique, de la survie de notre nation.

Le parti de Jean-Pierre Bemba exhorte, par ailleurs, les institutions de l'Etat « à prendre les mesures correctes de ces événements » pour enfin assurer une protection à la population. Les institutions étatiques sont également appelées à garantir la paix et mettre un terme définitif au déferlement de violences décriées.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.