Burkina Faso: Mohamed Lamine Ouattara - « Mon objectif c'est la Ligue 1 française »

interview

Mohamed Lamine Ouattara se confie. Quelques jours après avoir honoré sa première sélection avec les Étalons du Burkina Faso, l'attaquant de l'AS SONABEL nous a accordés une interview exclusive.

Le jeune « Bombardier » très en vue dans le championnat burkinabé, parle de ses débuts en équipe nationale, son idole et ses ambitions de jouer dans un grand championnat européen.

Africa Top Sports : Vous êtes actuellement considéré comme un des attaquants les plus redoutables du championnat burkinabé, comment vous prenez ce nouveau statut ?

Mohamed Lamine Ouattara : Je le prends très bien. Cela est dû à mes performances puisque j'ai travaillé dur pour y arriver. Mais je me dis, je n'ai pas totalement atteint pour le moment mes objectifs. Sinon ce statut ce sont les gens qui analysent. Personnellement, je sais que je ne suis pas encore au bout. Je veux travailler dur pour arriver au sommet des sommets.

Vous visez quel objectif cette saison en championnat ?

Cette saison avec le club (AS SONABEL) c'est de jouer le haut du tableau, faire tout possible pour terminer entre les trois premiers. Personnellement, je veux faire tout mon possible pour maintenir mon au haut du tableau, faire une grande saison, remporter quelques trophées et à la fin signer un grand contrat en Europe.

Vous êtes observé par plusieurs clubs en Afrique et au-delà. On cite des clubs égyptiens, tunisiens ou algériens. C'est quoi votre priorité aujourd'hui ?

C'est à force de travailler et surtout grâce à mes performances que je suis convoité. Il y a effectivement des clubs qui me veulent en Afrique comme un peu partout. Mais mon objectif actuellement c'est de débuter en Europe, en Ligue 1 française par exemple.

Lamine Ouattara face à la défense camerounaise (CHAN 2021)

Quels sont les stars du football qui vous inspirent dans votre démarche ?

Mon modèle dans le football c'est Bertrand Traoré. Mon grand frère que j'ai côtoyé en équipe nationale et qui m'a donné beaucoup de conseils. C'est mon idole puisque je le suis beaucoup, il m'inspire sur plusieurs plans. En tout cas c'est un joueur parfait et je veux suivre ses traces.

Mohamed Lamine Ouattara (9) et son idole Bertrand Traoré (19)

Vous avez fait vos débuts en équipe nationale à l'occasion des récentes rencontres des Étalons. Comment était l'ambiance dans le groupe ?

C'est comme un rêve. Ça s'est très bien passé autour de mes grands frères. J'ai été très bien accueilli, c'était comme si j'avais l'habitude. Je me suis vite adapté aussi au groupe grâce à mes grands frères puisqu'ils n'avaient pas mis une distance entre nous. Ils m'ont pris comme leur petit frère et m'ont beaucoup aidé sur le terrain comme en dehors.

Le Burkina va jouer la prochaine CAN au Cameroun. Participer à cette compétition est un de vos objectifs ?

J'ai eu la chance de participer à la qualification du Burkina Faso. Même si je n'ai pas joué, j'étais dans la liste et sur le banc. C'était un rêve pour moi aussi de participer à cette qualification de la CAN prochaine au Cameroun. Maintenant il y a un autre objectif pour lequel on doit se préparer dur. Il s'agit de la qualification pour la Coupe du monde Qatar 2022. On doit débuter contre l'Algérie et faire tout possible pour atteindre cet autre objectif. Je rêve de qualifier mon pays pour la Coupe du monde.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.