Bénin: Présidentielle - Ce que les observateurs disent du scrutin

Selon les résultats provisoires annoncés mardi 13 avril, le président béninois Patrice Talon a été réélu dès le premier tour de la présidentielle avec 86% des voix. Plusieurs missions d'observation, nationales et internationales (Cédéao, UA, OIF, CEN-SAD) avaient été déployées pour suivre le processus électoral.

Les missions internationales relèvent que le vote au Bénin s'est tenu dans le calme et de manière ordonnée sur la plus grande partie du territoire, malgré des tensions dans certaines localités. Les bureaux n'ont pas pu ouvrir dans 13 des 546 arrondissements du pays, selon la Commission électorale.

Les observateurs internationaux et nationaux de la plateforme électorale des organisations de la société civile notent des tensions avant l'élection. Ils appellent l'ensemble des acteurs politiques au dialogue sur leurs points de désaccord autour des réformes électorales mises en place. Si les missions d'observation mentionnent une participation relativement faible, la Cédéao note toutefois « une légère amélioration au cours de la journée » dans les bureaux visités. La société civile l'estimait lundi autour de 26%. La Céna, qui a annoncé un taux à 50%, affirme ne pas savoir sur quelle base ce chiffre a été calculé.

La société civile mentionne également des cas de fraudes, d'intimidation des observateurs et de bourrages d'urnes. Concernant des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, le gouvernement estime qu'il s'agit de tentatives pour décrédibiliser le processus électoral. Enfin, la Francophonie recommande d'évaluer le fichier électoral arrivé à son terme cette année.

A La Une: Bénin

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.