Afrique: Nigeria-France - Le ministre Franck Riester en visite pour consolider les relations commerciales

Le ministre délégué en charge du Commerce extérieur et de l'Attractivité de la France, Franck Riester, était en déplacement au Nigeria du lundi 12 au mercredi 14 avril, pour préparer notamment le sommet du 18 mai sur le financement des économies africaines et le sommet Afrique-France de Montpellier, prévu en juillet.

Après avoir échangé à Abuja avec le vice-président Yemi Osinbajo et le forum des gouverneurs nigérians, il s'est rendu à Lagos mercredi, où il a rencontré plusieurs grands patrons, membres du club d'investissement franco-nigérian lancé en juillet 2019 par Emmanuel Macron.

Le Nigeria demeure le premier partenaire commercial de la France en Afrique subsaharienne et le quatrième sur le continent. Et ce même si ces échanges ont enregistré un recul en raison de la pandémie de coronavirus, selon le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Franck Riester, en visite dans le pays :

« Nous étions à une vitesse de croisière entre 4 et 5 milliards de dollars d'échanges commerciaux. Nous sommes tombés à 2,3 milliards de dollars en 2020. Je suis très optimiste pour 2021 et 2022. En tout cas, on va se mobiliser pour. C'est pour ça aussi que je suis là. »

Résurrection imminente de Peugeot au Nigeria

Les importations de pétrole constituent le gros des échanges entre les deux pays. En septembre, Franck Riester a accompagné la signature d'un partenariat entre le groupe français Axens et le nigérian BUA pour la construction d'une raffinerie à Akwa Ibom. « Cette raffinerie pourrait ouvrir dans trois ou quatre ans. Le Nigeria continue d'importer presque tout le pétrole raffiné qu'il consomme. Le Nigeria seul représente un marché immense dans ce secteur », a confié le président du groupe BUA, Abdul Samad Rabiu.

À Lagos, la délégation française a également rendu visite à Aliko Dangote, l'homme le plus riche d'Afrique. « Nous avons un accord pour faire revivre Peugeot au Nigeria. Et nous espérons commencer la production de voitures à Kaduna au moins de juin ou juillet », a déclaré ce dernier.

Franck Riester a insisté sur la nécessité d'un partenariat franco-nigérian durable et réciproque, dans tous les secteurs de l'économie.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.