Cote d'Ivoire: Ramadan et Covid-19 - «Nous le vivons très mal, mais il faut faire avec»

Pour la deuxième année consécutive, les musulmans de France doivent observer le mois du ramadan dans le contexte du Covid-19 et des restrictions qui en découlent. Sputnik a tendu son micro aux premiers concernés pour recueillir leurs impressions et comprendre comment la deuxième religion de France adapte ce mois sacré à la pandémie. Témoignages.

«Cela joue sur le moral, parce qu'au-delà de l'aspect purement spirituel, la communauté musulmane a souvent de la famille au Maghreb et ailleurs dans le monde musulman. La vie et la maladie font qu'il y a des décès et des malades, et on ne peut pas les voir. Le même schéma a lieu du monde musulman vers la France, et cela cause une peine considérable chez de nombreuses familles», déplore Abdallah Zekri.

C'est d'un air légèrement fataliste que le délégué général du Conseil français du culte musulman décrit au micro de Sputnik son appréhension au début du mois de ramadan 2021 (1442e année dans le calendrier musulman) en France. Le mois le plus sacré de l'Islam, durant lequel les musulmans jeûnent, prient et partagent, a lieu pour la deuxième fois consécutive dans le contexte très particulier de pandémie mondiale de Covid-19.

Abdallah Zekri souligne que certains sont au bout du rouleau, ce qui provoque davantage de tensions au sein de leurs familles. «Nous le vivons très mal, mais il faut faire avec», se résigne-t-il. Lire la suite.

Ramadan et Covid-19: «nous le vivons très mal, mais il faut faire...

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.