Congo-Kinshasa: France - Le procès en appel de Koffi Olomide de nouveau reporté

Le procès en appel de Koffi Olomide a de nouveau été reporté sur demande des plaignantes, c'est à dire les anciennes danseuses de l'artiste. Elles évoquent des problèmes de garde d'enfants. Il est renvoyé au 25 octobre 2021 à la cour d'appel de Versailles en France.

Les chefs d'accusation restent les mêmes que celles au tribunal de Nanterre ; à savoir : agressions sexuelles y compris sur une mineure de 15 ans et séquestration. Ces faits se seraient produits entre 2002 et 2006 dans la villa de l'artiste à Asnières en région parisienne.

En première instance, le tribunal correctionnel de Nanterre avait condamné le chanteur congolais à deux ans de prison avec sursis pour «atteinte sexuelle sur mineure» de moins de 15 ans, en l'occurrence une de ses ex-danseuses.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X