Madagascar: Épidémie - Le groupe Prey s'engage dans la bataille contre la Covid-19

Un tir groupé contre la propagation du coronavirus. C'est l'engagement pris par le groupe de presse Prey dans la guerre contre la Covid-19.

« J'ai un devoir sacré pour aider mes compatriotes à faire face à cette situation compliquée. Ainsi j'ai donné des consignes aux responsables du groupe de presse Prey que je dirige pour aider la population avec des conseils précis et clairs ». C'est ainsi que s'est exprimé hier sur la Radio Antsiva, le Pdg du groupe Prey, Edgard Razafindravahy pour annoncer l'engagement pris par les organes de presse du groupe Prey dans la guerre contre la Covid-19. Un message clair et lourd de sens dans la conjoncture actuelle.

À partir d'aujourd'hui les journaux Ao Raha, L'Express de Madagascar, la Radio Antsiva et la RTA consacreront des émissions spéciales sur le coronavirus.

« Beaucoup de personnes ne savent pas quoi faire en situation d'urgence. Pour les aider, les radios et la télévision donneront des solutions aux problèmes avec le soutien des médecins. » a souligné Edgard Razafindravahy.

Les organes de presse du groupe Prey joueront ainsi le rôle d'interface entre la population et les autorités pour faire passer les messages et les consignes utiles pour une meilleure efficacité de la bataille. « Les gens ont toutes les peines du monde pour savoir quoi faire où aller en cas d'alerte si un membre de la famille présente des signes de l'épidémie. Ils ont besoin d'une bonne communication pour ne pas être déroutés » a conseillé l'ancien PDS d'Antananarivo qui parle en connaissance de cause.

Des émissions spéciales

Edgard Razafindravahy a instauré un système de veille dans son groupe de presse pour mieux surveiller l'épidémie, et gérer les informations pour que la population ne soit pas prise de court. Des émissions spéciales avec l'intervention de médecins, une intervention en direct des auditeurs ou des téléspectateurs, des interviews de responsables de santé seront diffusés tous les jours et jusqu'à la victoire sur le coronavirus. L'objectif de cet engagement d'Edgard Razafindravahy et du groupe Prey est bien évidemment de vaincre la Covid-19. Une guerre qu'il risque d'être longue et difficile mais le combat est sacré.

Dans certains pays, la presse et les médias jouent un rôle capital dans la guerre contre le coronavirus. C'est le cas au Vietnam où l'État et les médias collaborent étroitement. Résultats, le Vietnam figure parmi les pays qui ont mieux maîtrisé la pandémie.

Au Sénégal, une plateforme des radios a reçu le soutien de l'OMS dans la guerre contre le coronavirus. Il n'y a aucune raison de ne pas faire autant. L'initiative du groupe Prey est une perche tendue au pouvoir public et aux responsables. Face à l'avancée inexorable de l'épidémie, il faut faire un front et faire preuve de solidarité. On souhaite ainsi une franche collaboration des pouvoirs publics et des responsables à tous les niveaux pour combattre le coronavirus.

« C'est un devoir sacré vis à vis de la Nation et de la population et je crois fermement que les Malgaches viendront à bout de cette maladie tôt ou tard » a conclu Edgard Razafindravahy. Une note d'optimisme nécessaire pour remonter le moral déchiqueté par l'importance des annonces nécrologiques.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.