Cote d'Ivoire: Deuil - Le président du Cosim, Cheick Traoré Mamadou, inhumé ce jeudi à Williamsville

Le Cheikh Traoré Mamadou sera inhumé le jeudi 15 avril, au cimetière de Williamsville, après la prière de 13h à la grande mosquée de la Riviera Golf. Hors du pays au moment du décès du guide de la communauté musulmane, le Chef de l'État, Alassane Ouattara, a envoyé le 13 avril le secrétaire général de la Présidence pour présenter ses condoléances au domicile de la famille éplorée.

Et ce 14 avril, à sa demande, le Premier ministre Patrick Achi et des membres du gouvernement, principalement les ministres d'État, sont allés présenter les condoléances à la famille et au Cosim à la grande mosquée de la Riviera Golf.

Drissa Koné, conseiller spécial du Chef de l'État chargé des cultes et du social, au nom de la délégation, a salué la communauté musulmane, à travers ses chefs présents. Car, a-t-il dit, « ce deuil est un deuil national ».

La délégation ministérielle est venue, selon le porte-parole, porter sa part de deuil. « Chacun sait à quel point Cheick Traoré Mamadou était apprécié dans la communauté musulmane », a souligné le conseiller du Chef de l'État, avant de rappeler que moins d'un an après le décès de Cheick Boikary Fofana, l'imam Traoré Mamadou est également rappelé à Dieu. Ce qui est triste et douloureux.

Un homme de sagesse et de grande tolérance

S'adressant toujours aux hôtes du Premier ministre Patrick Achi, Drissa Koné a dit au nom du Président de la République que la personnalité qui vient de les quitter était reconnue pour ses grandes qualités. Notamment la sagesse, sa grande tolérance, sa pondération, mais aussi son habileté dans relations que devaient entretenir toutes les confessions entre elles.

Dans la continuité de ce que l'Imam Boikary Fofana avait enseigné. « Il était important que le Cheikh perpétue cette tradition. Particulièrement les ponts et les passerelles qu'il a pu établir avec les autres cultes, et la paroisse Notre Dame de la Tendresse, l'établissement religieux voisin », a relevé le conseiller du Chef de l'État. Il a souligné que le chef du gouvernement voudrait, au nom du Président de la République, réaffirmer toute sa solidarité avec la communauté et l'assurer de tout son soutien.

Le Premier ministre n'est pas venu les mains vides. Le Président de la République lui a confié la somme de 20 millions de Fcfa, dont 10 millions pour la famille et 10 millions pour le Cosim. Il a demandé à ces derniers de faire beaucoup de prières pour que Dieu accueille son serviteur auprès de lui, dans ce saint mois du Ramadan qui commence à peine.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.