Cote d'Ivoire: Professions judiciaires - 48 greffiers stagiaires prêtent serment

Quarante-huit greffiers stagiaires de la promotion 2020-2021, en fin d'apprentissage à L'École des greffes de l'Institut national de formation judiciaire (Infj), ont prêté serment, hier, à la salle d'audience du tribunal de première instance du Palais de Justice du Plateau.

Ils ont prononcé la formule consacrée : « Je le jure » devant la présidente de l'audience, Mme Traoré Massafola, et le procureur Marc Tahou. La cérémonie solennelle s'est déroulée en présence de personnalités du monde judiciaire et d'un public nombreux.

Ce sont 5 administrateurs des greffes, 15 attachés des greffes, 25 secrétaires des greffes et trois greffiers militaires qui vont, dans les jours à venir, intégrer les juridictions du pays. Traoré Massafola a appelé les nouveaux greffiers à se conformer à la légalité dans l'exercice de leur fonction et à mener leur mission dans le strict respect des règles déontologiques.

Faute de quoi, ils s'exposeront à des sanctions disciplinaires et pénales. « Je vous souhaite bonne chance et une longue et riche carrière dans le système judiciaire », a conclu la juge-présidente.

Marc Tahou a relevé que les greffiers sont un maillon essentiel dans le fonctionnement de l'appareil judiciaire, car ce sont eux qui assistent les magistrats. C'est d'ailleurs en raison de ce rôle essentiel et prépondérant qu'ils sont tenus de prêter serment.

« Vous êtes, à travers le serment que vous venez de prêter, liés par la parole librement donnée. Tout manquement à ce serment est passible de sanction », a averti le procureur. Avant d'appeler les impétrants à exercer dans l'honneur et la probité.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.