Cote d'Ivoire: Passation des charges/Droits de l'homme - Mme Aimée Zebeyoux remet le bilan des activités de son département

DISCOURS DE REMISE DE DOSSIERS DE MADAME LA SECRETAIRE D'ETAT AUPRES DU GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE ET DES DROITS DE L'HOMME, CHARGEE DES DROITS DE L'HOMME

Je remercie Son Excellence Monsieur le Président de la République Alassane OUATTARA et Feu le Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY qui m'a proposée, pour la confiance placée en moi en me nommant Secrétaire d'Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, chargée des Droits de l'Homme du 10 Juillet 2018 au 6 avril 2021.

Au cours de cette mission, exercée par délégation, des actions ont été posées, entre autres :

La mise en fonctionnement du SEDH à travers six (06) Directions techniques et deux (02) services.

le passage pour le 3ème Cycle de l'Examen Périodique Universel (EPU) en Mai et septembre 2019 ;

des missions de sensibilisation sur la problématique des Droits de l'Homme à l'endroit des guides religieux, des leaders communautaires, des jeunes et des femmes dans plusieurs Régions du pays, notamment le Bounkani, le Gontougo, les Savanes, le Gô, le Lôh Djiboua, le Haut-Sassandra, le Gbêké pour ne citer que celles-là ;

des missions à l'étranger notamment, à Genève, Banjul, Sharm-El-Sheck et Niamey dans le cadre de la mise en œuvre des instruments des Droits de l'Homme en application de l'engagement de l'Etat de Côte d'Ivoire ;

la mise en place de la Plateforme d'échanges avec les OSC, le CNDH et le Comité Interministériel de Suivi de l'Application des Instruments Internationaux relatifs aux Droits de l'Homme ;

l'observation électorale et la mise en place d'une cellule de veille au sein du SEDH en Octobre 2018, Octobre 2020 et Mars 2021 ;

de nombreux ateliers de renforcements des capacités du personnel et du Comité interministériel de l'application des instruments internationaux relatifs aux Droits de l'Homme ;

la visite de plusieurs lieux de détentions et chambres de sûreté ;

la participation de la Côte d'Ivoire à la 67ème Session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples et 9ème Forum des Nations Unies sur les Entreprises et les Droits de l'Homme ;

le projet du 3ème rapport périodique de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (2016-2019) a été transmis à votre cabinet pour observations ;

Au titre des actions à venir qui doivent être poursuivies :

- la finalisation du Projet portant Elaboration de la Politique Nationale de Promotion et de Protection des Droits de l'Homme ;

- la mise en place d'un call center avec l'appui du PNUD ;

- le projet de modification du Comité interministériel.

Monsieur le Garde des Sceaux Permettez-moi de vous remettre ce jour, le bilan des activités du Secrétariat d'Etat chargé des Droits de l'Homme, bilan couvrant la période du 10 Juillet 2018 au 6 avril 2021. Vous y trouverez les rapports d'activités, les rapports budgétaires, la situation des Ressources Humaines, un inventaire du mobilier, du matériel roulant par service, par Direction et pour le Cabinet.

Je remets aussi les clés des bureaux situés sur les trois sites abritant le Secrétariat d'Etat et du matériel roulant.

Monsieur le Garde des Sceaux, j'aimerais vous exprimer ma grande joie d'avoir collaboré avec vous durant ces trois dernières années.

Je demeure à votre disposition ainsi que tous mes collaborateurs pour toute mission qu'il vous plaira de nous assigner.

Je vous souhaite réussite et plein succès dans la conduite des actions visant à la promotion et à la protection des Droits de l'Homme dans le cadre de l'action Gouvernementale.

Enfin, je ne saurais terminer mon adresse sans dire merci à vous tous qui avez honoré de votre présence cette cérémonie et surtout à mon personnel à qui je demande de se mettre entièrement à la disposition de Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des Droits de l'Homme.

Je vous remercie.

Fait à Abidjan, le 13 avril 2021.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.