Cote d'Ivoire: Assemblée nationale - Le Bureau adopté en plénière

Les députés étaient réunis le 14 avril, en plénière à l'hémicycle pour adopter le nouveau bureau de l'Assemblée nationale. Ce bureau est composé d'un président, Amadou Soumahoro (élu le 30 mars 2021), de onze vice-présidents, trois questeurs et douze secrétaires.

Au terme des débats et des délibérations, le bureau définitif tel que constitué par le président, après consultation des groupes parlementaires, a été soumis au vote. «Je vous soumets à main levée l'adoption du bureau de l'Assemblé nationale... Quels sont ceux qui votent pour ? ... Ceux qui votent contre ? ... Quels sont ceux s'abstiennent ?...», a demandé Amadou Soumahoro pour soumettre l'élection du nouveau bureau au vote.

«A l'issue du vote, nous avons enregistré 179 députés qui sont d'accord pour l'adopter, douze sont contre et 77 se sont abstenus», a fait savoir le président, après le décompte final. A noter qu'en début de séance, après l'appel nominal fait par le secrétaire de séance, il a signifié que sur 248 députés qui siègent, 244 étaient présents.

A la fin du vote, Amadou Soumahoro a indiqué de façon solennelle que la liste qu'il a proposée, conformément au règlement de l'institution qu'il dirige «est élue». Puis, a conclu en ces termes : «En application de l'article 9 du règlement, je ferai connaître la composition du bureau définitif au Président de la République. Par ailleurs, la résolution pourtant l'élection du bureau politique de l'Assemblée nationale sera publiée au journal officiel».

Avant de lever la séance, le président de la chambre basse du Parlement a évoqué «les articles 14 et suivants du règlement de l'Assemblée nationale» qui stipulent qu'une autre séance plénière devra se tenir au sein de l'hémicycle, dans les jours à venir, dans le but de «procéder à la ratification des commissions permanentes de l'Assemblée nationale et de leurs bureaux».

Par ailleurs, au cours de cette séance plénière, le député Albert Mabri Toikeusse, de la circonscription de Zouan-Hounien, a déploré le fait que son groupe parlementaire, l'Udpci, n'ait obtenu aucun poste dans la composition du nouveau bureau. Il a été soutenu par les autres groupes parlementaires de l'opposition, le Pdci et Eds.

D'autres membres de l'Assemblée nationale sont aussi intervenus pour expliquer que cet état de fait est en déphasage avec le règlement de l'institution qui commande que le bureau soit représentatif de toutes les sensibilités politiques, ainsi que de l'esprit de cohésion prôné par le président, après sa réélection, le 30 mars.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.