Afrique: Covid-19 - Le continent se lance dans la fabrication des vaccins

C'est le Nigeria qui a donné le coup d'envoi, suivi par l'UA, à l'initiative du président en exercice de cette organisation, chef de l'Etat de la RD Congo, Félix Tshisekedi.

Le Nigeria est motivé par la suspension des livraisons de vaccins en provenance de l'Inde, ce qui va l'empêcher de recevoir des millions de doses de vaccins anti-covid-19. Le géant de l'Afrique a annoncé qu'il progresse dans le développement de son propre vaccin. Le pays a débloqué en début d'année 25 millions de dollars pour mettre au point une réponse vaccinale. Deux candidats vaccins sont actuellement en cours d'élaboration selon le patron de la Task force dédiée au développement du vaccin, Boss Mustapha. « Les scientifiques nigérians ont produit au moins deux vaccins locaux covid-19 qui sont en attente d'essais cliniques et de certification... Il s'agit d'un développement qui ouvrira une nouvelle perspective en matière de percées scientifiques, et renforcera le moral et l'image de l'industrie médicale dans le pays », a-t-il déclaré.

Le Nigeria se serait associé à l'université du Nil pour la production nationale, selon le quotidien Vanguard. Trois agences fédérales seraient impliquées dans des recherches, dans l'objectif de produire un vaccin contre le coronavirus. Cette volonté du Nigeria de produire son propre vaccin limiterait certains retards de l'Initiative Covax, destinée à fournir des vaccins aux pays en développement. A cela s'ajoute l'arrêt de l'Inde à exporter, privilégiant sa population. Abuja dispose de réelles capacités industrielles pour se lancer dans la production à grande échelle et ravitailler la sous-région. Alors que le Nigeria ambitionne de vacciner 140 de ses 200 millions d'habitants, il n'a reçu, pour l'instant, que 4 des 16 millions de doses requises. « Je demande à toutes les agences concernées de fournir le soutien nécessaire et un environnement propice au bon déroulement des protocoles restants pour la certification de ces vaccins, afin d'encourager et de motiver d'autres chercheurs », a lancé Boss Mustapha.

Le Nigeria n'est pas le seul pays à se lancer dans le développement de vaccins anti-covid-19 sur le sol africain. Le président en exercice de l'Union africaine (UA) et chef d'Etat de la RD Congo, Félix Tshisekedi, a lancé récemment les travaux sur la vaccination anti-covid-19 en Afrique et la possibilité de produire sur le continent. Les responsables de l'Organisation mondiale de la santé, de l'Organisation mondiale du commerce et du Nepad ont apporté leur soutien à l'initiative. A ce jour, l'Afrique compte environ 4,4 millions de cas et 115 000 décès au coronavirus. Mais elle n'a reçu que 2% des doses de vaccins qui lui sont alloués.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.