Ile Maurice: La Tour Koenig - Un pêcheur qui cultivait du cannabis en intérieur arrêté

C'est sous une accusation de trafic de drogue, que Bruno Marie, âgé de 38 ans et habitant La Tour Koenig, Pointe-aux-Sables, sera traduit devant le tribunal de Port-Louis ce jeudi 15 avril.

Ce pêcheur s'adonnerait à la culture de cannabis en intérieur. Ayant eu vent de son implication dans des activités illicites et après des heures de surveillance, l'équipe de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), Alpha 6 de la Metropolitan Division à effectué une descente à son domicile. Cet exercice s'est avéré fructueux. Le pécheur a été coffré après que vingt-deux plantes de cannabis, trois cent dix semences de cette plante et seize grammes de cette drogue ont été réquisitionnés dans sa maison. La valeur de la drogue saisie est de Rs 110 000.

C'est aux alentours de 19 h 30 dans la soirée du mercredi 14 avril que cette équipe de l'ADSU, menée par l'inspecteur Lepois a débarqué chez Bruno Marie. La maison du suspect était transformée pour faire de la culture de cannabis en intérieur. De la lumière artificielle et un ventilateur y étaient installés à cet effet.

Après avoir passé une nuit en cellule policière, Bruno Marie sera traduit en cour ce jeudi. Il répond d'une accusation provisoire de trafic de drogue, voire de culture de cannabis. La police compte objecter à sa remise en liberté conditionnelle.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.