Ile Maurice: Députés sans WAP - Richard Duval porte l'affaire devant la justice

Les députés, surtout ceux de l'opposition, ne peuvent circuler que la veille, le jour et le lendemain jusqu'à 6 heures le matin, de la séance parlementaire. Hormis Xavier-Luc Duval pour l'opposition, ces parlementaires n'ont pas de Work Acess Permit (WAP) alors que quelque 530 000 détenteurs du laisser-passer peuvent aujourd'hui circuler.

C'est pour cela que le député de Mahébourg-Plaine-Magnien Richard Duval poursuit le Premier ministre Pravind Jugnauth et le commissaire de police Khemraj Servansing devant la Cour suprême.

Comme le confinement est en vigueur jusqu'au 30 avril, le député du PMSD qui réside à Baie-du-Tombeau, par le biais de son avoué Pazhany Rangasamy, demande que l'affaire soit entendue de toute urgence. Le cas qui sera entendu par le chef juge a ainsi été fixé pour ce lundi 19 avril à 10 heures.

Rappelons que le leader de l'opposition a beau écrire au Premier ministre et apporter l'affaire à l'Assemblée nationale pour réclamer ce précieux sésame pour l'ensemble des parlementaires afin qu'ils puissent sillonner leur circonscription respective pour répondre aux doléances des mandants notamment mais le Premier ministre s'appuie sur l'argument que confinement est synonyme de restriction de mouvement.

L'opposition ne l'entend pas de cette oreille et met en avant une politique de deux poids deux mesures après l'octroi du permis de circuler aux conseillers municipaux. Ce que d'ailleurs fait ressortir Richard Duval dans son affidavit juré ce jeudi 15 avril. Il fait aussi valoir que le WAP a été octroyé à plus de 1 000 hommes de loi qui initialement n'étaient pas éligibles.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.