Ile Maurice: Accords de libre-échange - Le ministre Bholah rencontre les acteurs du secteur privé

communiqué de presse

Un comité de haut niveau pour étudier les aspects relatifs à la mise en œuvre des accords de libre-échange que Maurice a signé avec l'Inde, la Chine et l'Afrique, s'est tenu ce matin à Port-Louis. Le ministre du Développement industriel, des PME et des Coopératives, M. Soomilduth Bholah, a présidé cette réunion qui a vu la participation des acteurs du secteur privé.

Des représentants de l'Economic Development Board, de Business Mauritius, de la Mauritius Export Association, de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), SME Mauritius et du ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international, étaient présents. L'occasion pour les partenaires de passer en revue les trois nouveaux accords de libre-échange signés par Maurice et qui sont entrés en vigueur cette année.

Dans une déclaration après la réunion, le ministre Bholah a indiqué que les discussions ont porté sur les principaux éléments de chaque accord de libre-échange, notamment le Mauritius-China FTA, l'African Continental Free Trade Agreement (ACFTA) et le Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement (CECPA).

Il a souligné que la réunion a fait le point sur les défis et les opportunités que ces accords offrent en termes de développement durable pour l'économie mauricienne, en favorisant l'accès à de nouveaux marchés et en éliminant les barrières commerciales.En outre, M. Bholah a indiqué que les accords comprennent la création d'un marché continental unique pour les produits et les services et la couverture de lignes douanières par rapport aux échanges de biens, à l'investissement et la coopération économique.

Le secrétaire général de la MCCI, Dr Yousouf Ismaël, a observé qu'un cadre approprié est nécessaire afin de tirer le plus grand profit des opportunités offertes par les accords en stimulant les échanges et le commerce.

Dans ce contexte, il a indiqué que la MCCI jouera un rôle essentiel dans des secteurs tels que le développement des produits et des marchés, la personnalisation des produits dans le cadre d'accords de libre-échange spécifiques, la formation et le perfectionnement de main d'œuvres, la normalisation des produits, la promotion et l'encouragement des investissements pour les PME et le développement des services financiers dans le cadre des accords de libre-échange.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.