Angola: Paulo Matomina avec un nouveau single sur le marché

Luanda — Le musicien angolais Paulo Matomina a lancé son dernier single intitulé «Patroa» à la disposition des fans via les plateformes numériques.

La musique propose une réflexion sur la valeur des femmes, allant à l'encontre de la tendance des approches qui réduisent les femmes au sexe.

«Nous sommes faits de corps, d'âme et d'esprit, avec les femmes ce n'est pas différent», écrit l'artiste sur ses réseaux sociaux.

L'artiste reste perplexe quant à la manière dont les femmes elles-mêmes contribuent au succès des chansons qui les caractérisent davantage comme des objets de désir qu'une toute autre qualité.

«Sans manquer de respect aux autres artistes, je pense que la musique doit être utilisée comme un instrument pour améliorer et non pour aggraver les êtres humains. Dans ce cas particulier, la femme », renforce-t-il.

En plus d'être chanteur, Paulo Matomina est guitariste et compositeur. Il a commencé sa carrière en tant que musicien professionnel en 2005, lorsqu'il a prêté son talent à la BBC à Londres et à l'UNICEF, dans le cadre de la campagne de lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine.

Il a été distingué en tant qu'artiste révélation au Top Radio Luanda 2012, avec le thème «Desliza».

L'artiste donne chaque jour des concerts intimes, dans divers espaces de Luanda.

L'album «Não Para», paru en 2013, est sur le marché.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.