Angola: Cuanza Norte s'ouvre à l'investissement privé

Ndalatando (Angola) — La province de Cuanza Norte est ouverte aux investissements privés nationaux et internationaux, dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie, de la restauration et de la culture, a informé jeudi une source du gouvernorat provincial.

Selon le directeur du Bureau provincial de la culture, du tourisme, de la jeunesse et des sports, Osvaldo Caculo, le gouvernorat local est disponible pour fournir une assistance à tous les investisseurs, et qu'il est facile d'acquérir de l'espace, en plus de la bonne coopération entre les secteurs public et privé.

«Dans la province, il n'y a pas de bureaucratie, nous sommes ouverts à donner tout le soutien et à faire de l'investisseur un homme d'affaires prospère», a renforcé le responsable, dans une interview à ANGOP, indiquant qu'il y a également un besoin d'investissement dans les librairies et les éditions compte tenu de la difficulté d'édition et publication de livres dans la province.

Il a dit que dans la province, il y a une librairie dans la municipalité de Cazengo, le siège de la province, mais très dépourvue en termes de contenu. En ce qui concerne le secteur, il a indiqué que la province s'est développée en termes de restaurants et similaires, et qu'aujourd'hui il y a des lieux d'hébergement dans toutes les municipalités.

Le responsable a souligné que l'une des principales contraintes du secteur est les conditions des routes d'accès aux zones touristiques, mais malgré cela, la province a accueilli quelques touristes.

Selon une enquête de l'ANGOP, le grand potentiel touristique de la province qui accueille actuellement des touristes est le "Jardin botanique de Kilombo", le "Furnas do Zanga", dans la municipalité Cazengo, et le "Corridor du Kwanza » et la commune Massangano, à Cambambe.

Il a expliqué que la commune de Massangano est une zone touristique en raison de sa composante historique, puisqu'elle était la capitale provisoire de l'Angola, au XVIe siècle, lorsque les Néerlandais occupaient Luanda, et parce qu'elle est là où se trouve le tombeau du capitaine Portugais Paulo Dias de Novais et les ruines de l'Église catholique Notre Dame du Rosaire.

Récemment, a poursuivi Osvaldo Caculo, directeur du Bureau provincial de la culture, du tourisme, de la jeunesse et des sports, le jardin botanique de Kilombo a reçu trois groupes d'étudiants du Brésil et du Portugal qui ont visité la province pour un travail scientifique sur les plantes médicinales.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.