Burkina Faso: "La Françafrique va protéger l'ancien président Compaoré", selon Aziz Salmone Fall

Lors du coup d'Etat de 1987 qui l'a porté au pouvoir. Le dossier a été renvoyé devant le tribunal militaire de Ouagadougou, après la confirmation des charges contre les 14 accusés, dont Monsieur Compaoré, 34 ans après la mort du "père de la Révolution" burkinabè. Ils sont accusés « d'attentat à la sûreté de l'Etat", "complicité d'assassinats" et "complicité de recel de cadavres Yacouba Ouedraogo a joint Aziz Salmone Fall, coordinateur de la campagne internationale, Justice pour Thomas Sankara.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X