Sénégal: Suspension des amicales - Les étudiants menacent de paralyser l'Ucad

15 Avril 2021

La décision du Conseil restreint de l'Assemblée de l'Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar de suspendre toutes les amicales des étudiants jusqu'à nouvel ordre fait déjà grincer les dents. Contacté par Lesoleil.sn, Abdoulaye Cissé, président de l'Amicale des étudiants de la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp), annonce une réaction concertée de toutes les amicales qui se prépare. Il indique, toutefois, que les étudiants ne vont pas laisser passer cette décision, car dit-il : « les amicales d'étudiants ont été instaurées par un décret présidentiel. Nous sommes les représentants légaux des étudiants et illégitimes ». Pour lui, « l'autorité n'a pas le droit de prendre une telle mesure sans pour autant nous consulter. C'est inadmissible ».

Cette mesure est motivée par le décès du nommé Ismaila Gaoussou Diémé, dimanche dernier, des suites de ses blessures après une rixe survenue au campus social dans la nuit du jeudi 25 au 26 mars 2021 opposant les associations Kekendo et Ndef leng.

Mais, Abdoulaye Cissé estime que les amicales ne sont pas responsables de ces événements déplorables. « On va faire face, car les amicales n'ont rien à voir. Ces deux groupes n'ont rien à voir avec les amicales d'étudiants. D'ailleurs, dans le communiqué du Conseil restreint, il est clairement mentionné que la victime n'était plus inscrite à l'université, depuis 2015 », a-t-il fait comprendre.

A ce titre, le président de l'amicale de la FSJP que cette décision ne passera pas. « Puisqu'ils ont dit qu'ils vont suspendre les activités des amicales, nous aussi on va suspendre toutes leurs activités universitaires jusqu'à nouvel ordre. Ce sera œil pour œil, dent pour dent », a-t-il mis en garde.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.