Afrique: Pourquoi tous les dialogues échouent au Gabon ?

L'appel à "La paix des braves" est lancé depuis quelques semaines pour que les Gabonaises et les Gabonais s'assoient et discutent pour trouver des solutions aux problèmes qui taraudent le quotidien des uns et des autres. Un énième appel au dialogue qui n'est pas du goût de beaucoup de la société . Petit-Lambert Ovono donne ici les raisons des échecs des dialogues au Gabon.

Après avoir évalué tous les dialogues tenus au Gabon depuis 1990, évaluation aussi bien des objectifs, des processus eux-mêmes, que des résultats, nous sommes parvenus à la conclusion que les dialogues ne provoquent pas les changements espérés parcequ'ils sont mal préparés, mal planifiés, les acteurs défendent uniquement leurs intérêts personnels et ceux de leur famille, et enfin l'accent est moins mis sur le suivi des actes que sur le changement de Gouvernement.

Autrement dit, ni le développement du Gabon, ni la paix sociale et la réconciliation ne sont recherchés, mais seulement le partage du gâteau.

C'est à ces maux qu'il faut s'attaquer pour organiser un nouveau dialogue au Gabon.

Le reste n'est que logomachie.

PETIT-LAMBERT OVONO

ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES, PRÉSIDENT DE SOGEVAL

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.