Gabon: Lycée d'Excellence d'Oyem - Le taux d'échec est plus palpable dans les classes des terminales

Le Lycée d'Excellence d'Oyem a donné les résultats du premier quadrimestre de l'année scolaire 2020-2021. Le taux d'échec est élevé et interpelle apprenants , enseignants et le corps administratif.

Au 1er quadrimestre, le taux d'échec est plus élevée à l'ordre de 298 échoués soit 61,61% dans l'ensemble de l'établissement, par rapport au nombre des admis 165 au total soit 38,34%. A cet effet, ce taux d'échec est plus palpable dans les classes des terminales qui se situent à 6 admis contre 49 échoués, selon le proviseur Florentin Nkoghe Bibang, "le constat est amer voir alarmant pour les classes des terminales qui doivent représentées ledit lycée au Baccalauréat de cette session 2021, a-t -il fait savoir. Et de poursuivre "nous sommes confiants, on verra tout pour booster les paresseux à travailler d'avantage afin de récolter une bonne moisson en fin d'année".

A cela s'ajoute, le manque de crédit de fonctionnement, conséquence les fournisseurs ne font plus confiance aux dirigeants qui assurent la gestion au quotidien. En dépit, la vision du proviseur est claire, l'établissement se porte bien aucun cas de violence enregistré depuis le début.

La coopérative et l'association des parents d'élèves (APE) sont installés depuis belle lurette et fonctionnent de concert pour atteindre les objectifs fixés. Le proviseur Florentin Nkoghe Bibang qui ne tient pas à baisser les bras se bouscule à tous les plans pour maintenir le cap. Ils sont confiants (le personnel administratif, l'encadrement pédagogique ...). il adviendrait à la tutelle de jouer sa partition pour accéder à un meilleur rendement et les moyens doivent suivent. A noter que le lycée compte un effectif total de 461 élèves.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.