Maroc: Généralisation de la protection sociale - Une initiative royale d'avant-garde (Syndicats)

Rabat — La mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et la signature des premières conventions y afférentes constituent une initiative royale d'avant-garde sur la voie du renforcement de la stabilité sociale des travailleurs et la garantie de leur droit à un emploi décent, ont assuré, jeudi à Rabat, deux centrales syndicales.

Au lendemain de la cérémonie officielle de lancement de cet important chantier à Fès, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, le secrétaire général de l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM), Abdelilah El Halouti, a déclaré à la MAP que cette étape constitue une véritable révolution sociale au Maroc, en élargissant le système de protection sociale à de nouvelles catégories sociales.

Les trois conventions-cadres portant sur la généralisation de l'Assurance maladie obligatoire de base au profit de la catégorie des professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées exerçant une activité privée, sont à même d'offrir un mécanisme juridique balisant le chemin devant une mise à niveau de la législation dans ce domaine, en harmonie avec la grande importance que porte le Souverain à ce projet, a souligné M. El Halouti.

Le secrétaire général de l'UNTM n'a pas manqué de relever que la nouvelle approche de la protection sociale tire sa pertinence du fait d'intégrer des classes précédemment exclues au système de prévoyance, ce qui leur garantit l'accès aux prestations de santé, aux indemnisations médicales et familiales ainsi qu'à la protection des personnes âgées.

Pour sa part, le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs au Maroc (UGTM), Enaam Mayara, a relevé que le lancement de ce projet est un fait historique traduisant fidèlement l'intérêt particulier du Souverain pour les personnes en situation de précarité et de vulnérabilité et à l'amélioration de leurs conditions sociales.

M. Mayara a déclaré que ces conventions-cadres qui bénéficient aux agriculteurs, artisans et professionnels de l'artisanat, aux commerçants, professionnels et prestataires indépendants, représentent une pierre angulaire dans la lutte contre l'emploi indécent et la garantie de la dignité dans le travail.

Ce chantier royal, qui bénéficiera à une série de professionnels soumis au régime de contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l'auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité, devra s'étendre, dans un second temps, à d'autres catégories dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.