Algérie: Un mémorandum d'entente pour rationaliser la consommation énergétique

Alger — Un mémorandum d'entente a été signé, jeudi à Alger, entre le ministère de l'Industrie et celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables en vue de rationaliser la consommation énergétique en milieu industriel et de relancer l'activité de fabrication locale du chauffe-eau solaire.

Le document signé par les ministres des deux secteurs respectivement MM. Mohamed Bacha et Chems Eddine Chitour tend à élaborer une feuille de route de l'action commune et à favoriser l'échange entre les deux ministères et les groupes et instances qui y relèvent.

Il s'agit en particulier d'évaluer la consommation énergétique dans les différentes branches industrielles conformément aux normes internationales, de proposer un programme de contrôle minutieux de l'efficacité énergétique dans les différentes filières d'activités industrielles et de généraliser l'utilisation des énergies solaires au sein des entreprises industrielles.

Le document prévoit également la rationalisation de l'utilisation de l'énergie dans l'industie du ciment et la sidérurgie/métallurgie qui comptent parmi les filières industrielles les plus énergivores, en sus de l'introduction de la fonction de responsable de l'énergie au niveau des établissements industriels".

Adoption du premier modèle de chauffe-eau solaire de fabrication locale

Ledit document tend aussi à relancer le projet de fabrication de chauffe-eau solaire à travers l'encadrement des fabricants de ces produits et leur sensibilisation à la nécessité d'adopter un cahier de charges technique, conformément aux exigences et normes algériennes en vigueur dans ce domaine.

La signature de ce Mémorandum a eu lieu en marge d'une rencontre tenue au siège du ministère de l'Industrie autour du thème de "la Consommation de l'énergie et l'efficacité énergétique dans le secteur industriel".

Dans une déclaration à la presse au terme de la cérémonie de signature, M. Bacha a insisté sur la nécessité d'engager les entreprises industrielles nationales sur la voie de l'efficience énergétique, à même de contribuer à la rationalisation de leur consommation énergétique, sans impacter leur niveau de production. Ce qui leur permettra d'améliorer leur compétitivité afin d'investir les marchés extérieurs et promouvoir ainsi les exportations nationales, a assuré M. Bacha qui a dit que le respect des principes de la transition énergétique devra économiser près de 30 % de la consommation énergétique dans le domaine industriel.

Le ministre de l'Industrie a réaffirmé la détermination des deux secteurs à mener une action commune avec la contribution d'entreprises publiques industrielles, pour la fabrication d'un chauffe-eau solaire et de panneaux de fabrication locale", ce qui concrétisera la contribution du secteur industriel dans le domaine de la transition énergétique".

Pour sa part, M. Chitour a rappelé l'importance d'intégrer les principes de la transition énergétique dans les entreprises industrielles, à l'effet d'économiser le gaz naturel en particulier.

Le ministre a également fait état de la fabrication en cours d'un 1e chauffe-eau solaire qui a été validé par le Centre de développement des énergies renouvelables(CDER) et par des organismes relevant du ministère de l'Industrie, ajoutant à ce propos, que dans une 2e étape, un appel d'offres sera lancé pour sa production.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.