Afrique: Gemaël Mboumba prône l'auto-responsabilisation des Africains

interview

Chercheur et enseignant à l'université Marien-Ngouabi, Gemaël Yanick Mboumba Mboumba vient de signer son premier ouvrage « Déconstruction de la métaphysique chez Nietzsche » chez Edilivre (Paris). Un essai philosophique dont il nous parle dans cet entretien.

Qu'est-ce qui vous a emmené à l'écriture ?

Je me suis laissé séduire par l'écriture au cours de mes années passées aux deux grands séminaires catholiques de Ouesso Abbé Charles Mahonde et celui de Brazzaville Mgr Georges Firmin Singha. En effet, je me souviens des orientations des formateurs au séminaire, qui nous demandaient de lire et de résumer un maximum d'ouvrages de littérature classique. Ainsi, ces différentes lectures m'ont permis de mieux affiner mon amour pour l'écriture. La raison fondamentale de l'écriture pour moi, c'est l'ouverture au monde et à l'autre. De ce fait, l'écriture est pour moi une façon d'exister en partant de ma propre réalité.

Parlez-nous un peu de votre nouvel ouvrage ?

Dans cet ouvrage, je mets en exergue le concept de l'immanence pour marquer le retour à une vision empirique du réel. Par immanence, on entend le caractère de ce qui a son principe en soi-même. En faisant l'éloge de l'immanence, nous nous opposons à la transcendance qui fait allusion à une cause extérieure et supérieure. Une façon d'encourager les personnes, particulièrement l'homme africain, à savoir trouver les causes de son malheur et les facteurs de son épanouissement en lui-même au lieu de les chercher à l'extérieur de soi. C'est donc un encouragement à l'auto-responsabilisation comme chemin d'autonomisation.

Un message à nos lecteurs ?

A travers cet ouvrage, nous voulons simplement exprimer notre entrée en présence au monde. En effet, notre message va à l'endroit des lecteurs de tous horizons, qu'ils trouvent dans ce livre un support moral favorable pour embrasser la vie avec plus de sérénité.

Tagged:

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.