Afrique Centrale: Diversification de l'économie - La BDEAC et la BSCA-Bank accordent un crédit à Global Développement S.A

L'acte a été concrétisé ce 16 avril à Pointe-Noire par la signature de l'accord tripartite de prêt entre la Banque de développement des pays d'Afrique centrale (BDEAC), la Banque sino congolaise pour l'Afrique (BSCA-Bank) et la société Global Développement SA.

Les documents ont été paraphés par Marcel Ondélé, vice-président de la BDEAC, Patrick Hervé Obamby, directeur général adjoint de la BSCA-Bank et Augustin Zodji, président directeur général de Global Développement SA. Les financements accordés permettront à cette société de réaliser son projet d'extension et de diversification de ses activités industrielles avec, entre autres, la construction d'une usine de production de jus de fruits à Pointe-Noire et la direction commerciale à Brazzaville ainsi que l'acquisition des équipements industriels et matériels de transport. Pour mettre en œuvre ce projet privé d'un coût total de 10,4 milliards de francs CFA Global développement. La BDEAC accorde un crédit de 5 milliards de francs CFA, soit 48% du coût total tandis que la BSCA-Bank octroie un prêt de 2,6 milliards de francs CFA, soit 25% du coût total, Global Developpement met comme fonds propres 2,8 milliards soit 27% du coût total.

Le financement accordé est le fruit du partenariat entre ces deux banques. En effet, dans le cadre de sa stratégie de financement, la BDEAC qui a pour vocation d'accompagner les structures publiques et privées au niveau des pays de la CEMAC (Communauté économique et monétaires de l'Afrique centrale) associe les banques commerciales dans le cofinancement des projets afin de les impliquer dans le financement du développement de la sous-région d'Afrique centrale.

Ce crédit permettra à Global Developpement SA de renforcer son offre en eau de source afin d'améliorer l'accès à l'eau potable aux différentes couches de la population. Ce qui cadre avec l'objectif du développement (ODD) numéro 3 qui est celui «de permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge», a indiqué Marcel Ondélé. Le prêt permettra également à cette société de diversifier ses activités à travers la production et la transformation des jus de fruits de qualité et autres boissons non alcoolisées. Elle va ainsi contribuer à réduire le niveau des importations de ces produits. La réalisation du projet de Global Développement SA va réduire le chômage avec la création d'environ 200 emplois.

Donnant les raisons qui les ont motivés à octroyer le crédit à cette société, Marcel Ondélé a expliqué que cela a été favorisé par le fait que son projet cadre bien avec l'objectif de stratégie opérationnelle numéro 3 du plan stratégique 2017-2022 de la BDEAC qui prône la diversification de son portefeuille par le renforcement des interventions en faveur du secteur privé. En effet, ledit projet tient compte de la triple dimension économique, sociale et environnementale inhérentes aux projets de développement durable. Il vise l'amélioration de l'offre agroalimentaire au Congo et au-delà dans la sous-région et cadre bien avec l'ODD numéro 3. Le projet est aussi en parfaite adéquation avec l'axe 2 du plan national de développement (PND) 2018-2022 de la République du Congo qui porte sur la diversification et la transformation structurelle de l'économie.

Patrick Hervé Obamby a, pour sa part, exhorté Global Développement au respect des engagements pour une suite heureuse. De son côté, Augustin Zodji a assuré de leur engagement à réussir le projet.

Notons qu'avec cette nouvelle intervention, le volume cumulé des financements de la BDEAC en faveur du Congo s'élève à 235 milliards de francs CFA.

A La Une: Afrique Centrale

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.