Cote d'Ivoire: Amadé Ouérémi condamné à perpétuité / Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes - « Les colonels Loss et Cool ont été cités, ils devraient être entendus »

Que la justice ivoirienne continue son enquête parce que tous les auteurs des crimes n'ont pas été entendus au cours de ce procès. A Duékoué, les poursuites contre tous les auteurs de crimes ne doivent pas cesser maintenant.

Tous les criminels doivent passer devant cette justice qui, pour nous, est en train de prendre le dessus sur la Cour pénale internationale, dans la lutte contre l'impunité.

Pour nous, les colonels Losséni Fofana dit Loss et Coulibaly dit Cool devraient être au tribunal, dès lors qu'ils ont été cités, pour la manifestation de la vérité.

C'est le juge qui a la police de l'audience. Nous avons demandé que ceux-là soient là pour que les responsabilités soient situées. Le juge a décidé autrement, au détriment des victimes.

C'est une décision de justice, on est obligé de l'accepter mais à contre cœur. Pour nous, ces personnes-là devraient venir dire leur part de vérité.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.