Madagascar: Découverte macabre à Carion - Un Comorien présumé meurtrier incarcéré à Antanimora

Impliqué dans le meurtre de la jeune femme de 26 ans retrouvée morte à Betampona Carion, le mois de février dernier, un ressortissant comorien est placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale Antanimora, après avoir été entendu au Parquet du Tribunal Anosy, mardi 12 avril. Son arrestation fait suite à la dénonciation faite par le petit ami de la victime. Celui-ci a été arrêté quelques jours après la découverte de la dépouille de cette jeune femme dans un buisson à Betampona.

Durant son interrogatoire, il a dénoncé ce Comorien et deux autres individus pour avoir participé à ce meurtre. Il l'a commis avec deux autres individus cagoule au moment du crime. Recherché depuis, il a été appréhendé à Mahamasina le 12 avril. Selon l'information, le suspect est responsable d'une salle de musculation au gymnase couvert de Mahamasina.

Durant son interrogatoire, il n'a pas reconnu son acte tout en refusant de dénoncer ses complices. L'enquête a également démontré que ce meurtre est un crime passionnel. Appelée Dinamalala, la jeune femme en question a été repérée pour la dernière fois à Antanimena quatre jours avant la découverte de sa dépouille à Carion.

Le corps était déjà en phase de décomposition quand il a été découvert. Après le constat du médecin légiste, le corps a été remis à la famille qui l'a, à son tour, enterrée à Ambatolaona. Actuellement, la gendarmerie s'attelle à la recherche des deux suspects qui sont encore en cavale.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.