Burkina Faso: Le général Gilbert Diendéré mis en accusation - "le dossier est subjectif", selon son avocat

Au Burkina Faso, le tribunal militaire a mis en accusation l'ancien Président Blaise Compaoré, le général Gilbert Diendéré et 12 autres personnes dans le dossier Thomas Sankara, assassiné le 15 octobre 1987.

Une victoire d'étape pour les parties civiles. Mais les avocats de la défense contestent cette décision, évoquent la prescription du dossier. Notre correspondant à Ouagadougou, Lamine Traoré, a tendu son micro à Me Mathieu Somé, l'avocat de Diendéré, ancien bras droit de Compaoré.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: VOA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.