Madagascar: Equipements de protection individuelle - Des parlementaires soutiennent le personnel médical

Ils sont tous au front pour lutter contre la pandémie qui fait ravage actuellement. On parle, entre autres, des médecins, des paramédicaux et des aides-soignants, du personnel d'appui auprès des centres de santé et des hôpitaux. L'Etat a fait un appel, récemment, à les renforcer puisqu'ils sont débordés, épuisés face à la recrudescence de l'épidémie et face à leur rythme de travail. Certains marquent leur soutien envers le corps médical et offrent des donations en nature ou en numéraire. Une manière de pallier les manques sur certains aspects de leurs conditions de travail.

Salaire. Depuis quelques jours, des parlementaires annoncent leur soutien au corps médical. L'annonce du médiatique sénateur Herilaza Imbiki, le lundi 12 avril dernier, semble avoir donné le coup d'envoi à une mobilisation qui commence à prendre forme au niveau des membres du parlement. Le vice-président du Sénat a déclaré qu'il reversera la totalité de son salaire de sénateur pour ce mois d'avril à la caisse de l'hôpital d'Ambodifotatra, Sainte-Marie, sa ville natale, afin de « faire preuve de solidarité envers les compatriotes » dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Riposte. Mercredi dernier, une autre parlementaire, la sénatrice Landy Mbolatiana Randriamanantena, quant à elle, a offert des équipements de protection individuelle pour le personnel de l'hôpital universitaire d'Anosiala dans le cadre de la riposte face à la flambée des cas de contaminations de Covid-19. 4 500 masques, 2 000 gants, 1 500 calots, 100 surblouses ainsi que 10 litres de gels désinfectants ont été offerts, hier, par la sénatrice au personnel soignant de l'hôpital d'Anosiala qui accueille les formes graves de la Covid-19. Depuis le début de la flambée de la Covid-19 l'année dernière, l'Organisation Mondiale de la Santé avait déjà annoncé que Madagascar faisait partie de la région Afrique ayant reçu des équipements de protection individuelle destinés aux soignants.

File d'attente. Et l'initiative vient de tous bords. Le député de l'opposition Feno Ralambomanana, lui aussi, n'a pas manqué de faire preuve de soutien au personnel de santé. Mercredi, cet élu du Tiako i Madagasikara dans le 3ème arrondissement de la capitale, a offert au centre de santé de base d'Antanimena, dans sa circonscription, 20 litres de désinfectants et plus d'une vingtaine de flacons de gel hydroalcoolique. Ce centre de santé situé en plein centre-ville affiche complet tous les jours depuis la flambée des contaminations à la Covid-19. Une longue file d'attente est aperçue les matins aux abords du centre et longeant, parfois, la rue qui mène vers Behoririka depuis Antanimena.Cette situation a alerté l'élu de la circonscription qui tente de venir à la rescousse et qui supporte les soignants.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.