Madagascar: Portrait - Justin Rajoro, hommage paternel à un roi Betsileo

Rajoroarivony, le nom d'un roi du groupe humain Betsileo, frère de sang d'Andriankola. Ce dernier a ensuite donné le nom de Rajoroarivony à son fils, avec le prénom de Justin. Le 8 décembre 1889 naquit l'un des monstres sacrés de la musique malgache : Justin Rajoroarivony. Plus connu sous le nom de Justin Rajoro.

A 10 ans, le bonhomme était déjà un virtuose de la "valiha", la cithare tubulaire que les malgaches ont en commun avec les peuples ancestraux d'Asie. Après des études de solfège, un passage à l'Ecole Professionnelle, une référence à l'époque. Justin Rajoro écrit sa première pièce à 21 ans.

Il est rejoint par son beau-frère Naka Rabemanantsoa. Ensemble, ils fondent la compagnie théâtrale "Telonohorefy". Ce qui le poussa à démissionner de son poste au ministère de la Justice par passion pour son art. L'artiste meurt à 60 ans. Il reçoit les "9 honneurs" et est élevé en tant qu'officier des Palmes Académiques. Il repose à jamais à Alarobia Amboniloha.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.