Afrique: Lutte contre le coronavirus - Le variant britannique touche sept districts de dakar

L e variant britannique est dans nos murs ! Il gagne même du terrain dans la propagation du coronavirus. Selon l'Institut Pasteur de Dakar (Ipd) sept districts de la région de Dakar sont touchés.

Dans un communiqué daté du 15 avril, le Dr Ousmane Faye, Chef du département de virologie a renseigné : «sur un total de 335 échantillons analysés, le variant britannique a été retrouvé chez 14 patients vivant dans 7 districts de la région de Dakar dont Dakar Centre (4), Dakar Sud (3), Dakar Nord (2), Dakar Ouest (1), Guédiawaye (1), Rufisque (1), Keur Massar (1) et Diamniadio (1)».

Réputé très contagieux et dangereux, le variant britannique pourrait créer un regain de la maladie qui connait une baisse ces derniers temps. Toutefois, avec le non-respect des mesures barrières par la grande majorité de la population à savoir le lavage régulier des mains avec de l'eau et du savon, le respect de la distanciation physique un mètre et le port de masque, le Sénégal pourrait freiner la propagation.

D'ailleurs, l'Institut Pasteur de Dakar a sonné l'alerte à cet effet : «Dans un contexte de circulation des variants et des effets que cela pourrait entrainer pour la gestion de la pandémie, nous exhortons les populations au respect strict des mesures barrières» a fait noter la source qui travaille au sein de l'Institut. Et de poursuivre : «de plus, 6 autres lignées du virus ont été identifiées pendant cette période». Désigné par l'Organisation Mondiale de la Santé et Africa CDC comme laboratoire de référence pour la surveillance génomique du virus de la Covid-19, l'Institut Pasteur de Dakar a avancé que cette activité entre dans le cadre de la surveillance des variants de la Covid-19.

« L'Institut Pasteur de Dakar (IPD), a réalisé un échantillonnage aléatoire sur les cas index et communautaires de la région de Dakar pour la période allant de janvier à mars 2021. Il poursuivra le séquençage pour les échantillons collectés dans les autres régions du Sénégal mais aussi en Afrique pour une meilleure visibilité des variations du virus » a-t-il renseigné.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.