Maroc: Protection sociale - Une politique stratégique soucieuse de la stabilité socio-psychique des bénéficiaires (politologue)

Rabat — Le lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale est une politique stratégique, placée au service de la sécurité sociale et psychique d'un pan entier de la société marocaine, a indiqué le président du Centre marocain des études stratégiques (CMES), Mohammed Benhammou.

Depuis son accession au Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI ne cesse d'accorder une importance particulière aux conditions sociales et humaines ainsi qu'à la stabilité psychique du citoyen, a souligné M. Benhammou dans une déclaration à la MAP.

Cette initiative Royale, a-t-il dit, est une justice sociale rendue à ceux qui ont été jusqu'à présent écartés des politiques sociales bien qu'ils aient une contribution au tissu et au mouvement économique.

Qualifiant ce chantier Royal de généralisation de la protection sociale de "véritable révolution sociale qui marque le retour de l'État social", M. Benhammou a estimé que ce projet donne l'opportunité aux catégories bénéficiaires d'avoir accès aux régimes de couverture sociale.

Ce projet qui répond parfaitement aux grandes attentes est venu au bon moment, une année après l'apparition de la pandémie de Covid-19 dont les répercussions se font ressentir sur les différentes catégories sociales, non seulement au Maroc mais partout dans le monde, a-t-il poursuivi.

L'expert a en outre relevé que l'initiative Royale transcende tous les calculs politiques étriqués pour se mettre au service des intérêts du citoyen, d'où, selon lui, il est impératif de favoriser l'implication de toutes les parties prenantes.

Le Souverain avait présidé, mercredi au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signature des premières conventions y afférentes.

Ce chantier Royal bénéficiera dans un premier temps aux agriculteurs, artisans et professionnels de l'artisanat, aux commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l'auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité.

Il devra s'étendre, dans un second temps, à d'autres catégories dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.