Angola: 36 entreprises en concurrence pour la gestion de la décharge de Mulenvos

Luanda — Trente-six entreprises nationales et étrangères ont soumis des propositions à l'appel d'offres international pour une qualification préalable pour la gestion et la mise en valeur de la décharge de Mulenvos, a révélé le secrétaire d'État à la Planification, Milton Reis.

Parmi les 36 concurrents figurent 26 entreprises nationales et 10 entreprises étrangères.

Milton Reis a expliqué que, pour les entreprises étrangères, le gouvernement angolais enverra des lettres aux représentations diplomatiques de leur pays d'origine, afin de faciliter des rencontres virtuelles avec leurs représentants.

Il a rappelé que le projet de concession pour la gestion de la décharge de Mulenvos, approuvé par Arrêté présidentiel n ° 34/21 du 24 mars, sera mis en œuvre dans une modalité de Partenariat public privé et prévoit le tri et la valorisation des déchets solides par le recyclage, la vente de déchets de matières recyclées, incinération, biogaz et production d'énergie.

Une étude menée par le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) estime que la province de Luanda produit environ 3,3 millions de tonnes de déchets par an, 45% de ces déchets pourraient être réutilisé comme matière première pour l'industrie, 35% comme engrais et les 20% restants pourraient être utilisés pour la production d'énergie.

Parmi les 36 concurrents figurent 26 entreprises nationales et 10 entreprises étrangères.

Milton Reis a expliqué que, pour les entreprises étrangères, le gouvernement angolais enverra des lettres aux représentations diplomatiques de leur pays d'origine, afin de faciliter des rencontres virtuelles avec leurs représentants.

Il a rappelé que le projet de concession pour la gestion de la décharge de Mulenvos, approuvé par Arrêté présidentiel n ° 34/21 du 24 mars, sera mis en œuvre dans une modalité de Partenariat public privé et prévoit le tri et la valorisation des déchets solides par le recyclage, la vente de déchets de matières recyclées, incinération, biogaz et production d'énergie.

Une étude menée par le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) estime que la province de Luanda produit environ 3,3 millions de tonnes de déchets par an, 45% de ces déchets pourraient être réutilisé comme matière première pour l'industrie, 35% comme engrais et les 20% restants pourraient être utilisés pour la production d'énergie.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.