Maroc: La généralisation de la protection sociale, un triomphe contre les inégalités (économiste)

Casablanca — Le chantier de généralisation de la protection sociale, lancé par SM le Roi Mohammed VI, constitue un nouveau triomphe contre les inégalités et un levier essentiel pour le développement socioéconomique progressiste, a souligné l'économiste Abdelghani Youmni.

Ce mode de développement opère par la création de la richesse et par le prélèvement fiscal et social de la future dépense publique, a indiqué à la MAP M. Youmni, spécialiste des politiques publiques.

Évoquant l'ouverture du secteur de la santé aux compétences étrangères, il a rappelé les défis auxquels se confronte le Maroc, classé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), parmi les pays du monde souffrant d'une pénurie de personnel de santé.

Face à cette situation, le Maroc va devoir préparer une stratégie à court terme de mesures exceptionnelles d'attraction de médecins, d'infirmiers et de managers étrangers dans le domaine de la santé, a-t-il estimé.

A cela doit s'ajouter une stratégie à moyen et long termes de valorisation des carrières du personnel local ainsi qu'un programme national de multiplication des centres hospitaliers universitaires (CHU) dans les régions afin de réduire les inégalités entre les territoires, mieux répartir les ressources et former plus de médecins, de spécialistes et d'acteurs paramédicaux.

En somme, "ce n'est pas le poids de la dépense publique qui affaiblit l'État mais c'est surtout des déficits de gouvernance et des carences de pratiques morales dans l'utilisation des deniers publics", a relevé M. Youmni.

Au sujet de l'ouverture du secteur de la santé au capital étranger, il a rappelé les acquis de la loi 131-13 relative à l'exercice de la médecine qui a ouvert la voie à la libéralisation des capitaux des cliniques, permettant depuis son introduction, la naissance de plusieurs projets dont certains ont réussi à se positionner comme leaders dans le secteur de l'hospitalisation privé, dans le cadre de projets de partenariats publics privés (PPP).

Cependant, malgré quelques réussites en demi-teinte, M. Youmni a assuré que les pouvoirs publics doivent continuer à assumer leur devoir en matière de protection des citoyens et de veiller à l'égalité des chances.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.