Cameroun: Divertissement - De nouveaux espaces de loisirs

Les promoteurs proposent des parcs d'attractions pour satisfaire les jeunes, dans le respect des mesures barrières.

Plus besoin de se déplacer pour le centre-ville pour distraire les enfants. Plusieurs quartiers de Yaoundé offrent désormais des parcs d'attractions. A l'instar du grand complexe de divertissement situé à Odza au lieudit Borne 10, que la famille Ebalé, installée non loin a trouvé idéal pour détendre ses enfants. Le complexe est doté d'espaces pour faire du karting, d'une piscine et d'un toboggan. On y trouve également une terrasse, un snack-bar, un fastfood pour les plus grands.

C'était la grande effervescence samedi dernier aux environs de 15h. Des visiteurs font des navettes. Contexte sanitaire oblige, les entrées sont désormais limitées à 20 personnes toutes les trois heures. Et à l'entrée, pas question de ne pas se laver les mains ou manquer de se soumettre à la prise de température. À l'intérieur, le décor suffit pour comprendre que l'on est bel et bien sur un site de loisirs. De petits enfants courent dans tous les sens. A 50 mètres de l'entrée, une dizaine d'enfants sautent sur une géante trampoline en criant à tue-tête. Sur leurs visages, la joie est visible. À quelques mètres de là. D'autres sont sur la piste du karting. Parmi eux, les plus jeunes sur instruction d'un moniteur essayent tant bien que mal de déplacer le mini véhicule.

Les parents venus accompagner leurs enfants ne s'ennuient pas. De leur côté, ils se régalent avec des jeux de société (dames, échecs, billards, etc.). « Pendant que les enfants s'amusent de leur côté, nous nous occupons à jouer aux échecs. Ça nous éloigne de l'ennui. Nous sommes pleinement comblés », confie Fanta, un parent. Les boissons et les friandises sont les ingrédients qui accompagnent l'expérience des loisirs familiaux. Le site est également prévu pour l'organisation des petits évènements tels que les anniversaires.

Même ambiance à Elig-Essono précisément en face de l'Eglise Adna, un autre manège attire grands et petits. Ici, précisément, c'est le secteur des voiturettes qui est sollicité. Une dizaine d'auto-tamponneuses prévus sont toutes occupées. Le problème majeur auquel font fassent les moniteurs de cet atelier repose principalement sur le refus des enfants de libérer la piste une fois leur temps épuisé. Dans les quartiers Omnisports, précisément à l'esplanade du stade, à Tradex Ahala, Nouvelle route Bastos entre autres, on retrouve également des centres de distraction pour enfants et adultes.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.