Cote d'Ivoire: Affaire viol sur mineure à Bingerville - L'auteur court la prison à vie (Procureur de la République)

Relatant une affaire portant viol sur mineure à Bingerville, le Procureur de la République, Adou Richard, explique dans une note ce jeudi 15 avril 2021, que Deneo Gouehe Gnonsian Désirée, Secrétaire générale de la Ligue ivoirienne des droits de la femme (Lidf) avait saisi la sous-direction de la lutte contre la traite des enfants et la délinquance juvénile, d'une plainte contre B.S.B pour des faits de viol sur mineure de 15 ans.

Soutenant cette plainte, la Secrétaire générale avait laissé entendre qu'elle avait reçu une alerte faisant état de ce que l'adolescente avait été victime de viol par le conjoint de sa mère.

Suite à une enquête, toutes les personnes citées ont été auditionnées, y compris l'autre mineur dont l'âge est de 16 ans, selon le Procureur. Après une information ouverte à l'encontre de B.S.B, un mandat de dépôt a été décerné par le juge d'instruction contre ce dernier. Il a été conduit à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) et « court la prison à vie ».

Le mineur de 16 ans a bénéficié d'un classement sans suite pour « infraction non imputable », souligne Adou Richard.

La Ligue ivoirienne des droits de la femme (Lidf), dans un communiqué en date du 10 avril 2021, avait fait cas d'une procédure de viol portant sur une mineure de 15 ans à Bingerville.

Dans cette note, selon le Procureur de la République, Adou Richard, la Lidf avait précisé que l'auteur de cet acte avait été remis en liberté. Et qu'un autre mineur avait été interpellé dans le cadre d'investigations diligentées par les officiers de police judiciaire, puis auditionné « sans aucune assistance ».

Le Procureur de la République dénonce « des allégations mensongères » qui, selon lui, « jettent un discrédit sur le fonctionnement des institutions judiciaires et sécuritaires ».

Il rappelle par la même occasion que la diffusion de fausses nouvelles ou falsifiées est punie par la loi. Il en profite pour aussi appeler à la responsabilité des uns et des autres, et invite à ne publier que des informations justes et préalablement vérifiées.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.