Cote d'Ivoire: Secteur du thon - Les acteurs s'engagent à assurer une meilleure commercialisation

Les opérateurs économiques de l'industrie thonière se sont engagés à assurer une meilleure commercialisation du thon en Côte d'Ivoire.

Au cours d'une rencontre avec la presse le 10 avril, Dr Sergio Tommasini, le président directeur général d'Airone, a rassuré qu'ils travaillent à consolider la chaîne commerciale pour le développement du marché local qui est une priorité.

« La chaîne d'approvisionnement est verticale, unique et durable. Nous avons signé des partenariats pour la commercialisation de conserves de thon en Côte d'Ivoire et dans toute l'Afrique de l'ouest. En pensant au coût et à la filière marginale, nous avons obtenu un prix compétitif sur la sardine », a expliqué Dr Sergio Tommasini. Non sans souligner que les acteurs du secteur préparent une rencontre avec le gouvernement en vue d'affiner le raisonnement sur la modification de la loi sur la Zone franche.

Dosso Idrissa, président du comité de gestion de Socopaa, une coopérative de pêche artisanale en Côte d'Ivoire, a pour sa part, indiqué que l'industrie du thon est une niche. Il a alors exhorté les opérateurs du secteur à travailler de manière responsable pour améliorer la qualité du produit fini.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.