Congo-Brazzaville: Denis Sassou-Nguesso investi pour un quatrième mandat de cinq ans

À l'issue de la présidentielle du 21 mars dernier qui a vu la réélection du chef de l'Etat congolais avec 88,40% de suffrages, Denis Sassou-Nguesso, 77 ans dont près de 37 à la tête du pays, a prêté serment ce vendredi 16 avril. Une cérémonie en grande pompe devant dix-neuf autres dirigeants et quatre chefs de gouvernement du continent.

Comme par le passé, le Palais des congrès a abrité la cérémonie d'investiture de Denis Sassou-Nguesso. En compagnie de son épouse, le président congolais a accueilli ses hôtes dans le hall de l'édifice.

Dix-neuf chefs d'État au total ont fait le déplacement de Brazzaville, dont les très proches : le voisin Félix Tshisekedi, de la République démocratique du Congo, également président en exercice de l'Union africaine (UA) ; l'Ivoirien Alassane Ouattara, le Guinéen Alpha Condé ou encore le Tchadien Idriss Déby... quatre homologues avec qui les accolades ont été des plus chaleureuses.

Écharpe en bandoulière, collier en or au cou et main levée, le président congolais a prêté serment dans une salle bien remplie.

Dans son discours d'une quarantaine de minutes, il a promis de mener une lutte sans merci notamment contre la corruption qui gangrène tous les secteurs de la vie socio-économique.

Reprenant un thème de campagne, le président s'est engagé à mener une « révolution agricole » pour sortir son pays de la dépendance au pétrole et aux importations, tout en s'engageant pour la protection de l'environnement

La cérémonie d'investiture a duré 5 heures et s'est clôturée par une parade militaire.

En direct, la cérémonie d'investiture du Président de la République Denis SASSOU N'GUESSO. https://t.co/edn2xqx5yy

- Présidence de la République (@PR_Congo) April 16, 2021

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.