Guinée: Relance de la réouverture de la filière épidémiologie de l'IPPS.

Relance de la réouverture de la filière épidémiologie de l'IPPS.

L'institut de perfectionnement des personnels de santé a lancé ce 15 Avril à Conakry, la cérémonie d'ouverture de la filière épidémiologie , après 10 ans de suspension.

La relance de cette filière au niveau des paramédicaux résulte de la volonté du Ministère de la santé en concertation avec l'OMS d' augmenter le nombre d'épidémiologistes capables de répondre de manière efficace au besoin de gestion des éventuelles épidémies dans le pays.

Les futurs apprenants tous professionnels de santé vont pendant 2 ans à travers une formation structurée approfondir leurs connaissances sur l'épidémiologie , et sur d'autres matières relatives á la recherche en santé, en informatique, en communication, en hygiène, en environnement, et sur les zoonoses, toutes choses concourant au renforcement de leur capacités et aptitudes à mieux gérer les besoins d'investigation, de riposte et de contrôle des épidémies dans le pays.

Au lancement de la filiére, la directrice de l'IPPS Dr Kadiatou Keita a souligné que son institution à travers cette formation s'engage dans une dynamique de qualification du personnel paramédical afin de doter le pays de personnel de santé qualifié capable d'investir, d'analyser et de réagir face aux épidémies.

Le chef de santé publique professeur Alioune Camara au nom du doyen de la faculté des sciences et techniques de la santé a pris l'engagement de soutenir l'IPPS et d'accompagner les futurs apprenants dans leur processus de formation.

La vice recteur de l'université Gamal Abdel Nasser Dr hadja Mariame Béavogui a exhorté la cohorte à plus de sérieux et de détermination pour relever les défis.

Pour terminer Dr Bachir Kanté ,au nom de son Ministre, médécin général Rémy Lamah a invité les acteurs épidémiologistes à retrousser les manches, tout en les rappelant qu'ils sont et demeurent les agents de 1 ére ligne, dans la lutte contre les épidémies .

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.