Madagascar: Handball / CAN Dames - Madagascar ira au Cameroun !

Les joueuses locales vont pouvoir mesurer leur niveau et tenter de taper dans l'œil des recruteurs

Une CAN peut en cacher une autre. C'est le moins que l'on puisse dire de cette participation de l'équipe féminine malgache à la Coupe d'Afrique des Nations de handball qui va se tenir du 8 au 18 juin à Yaoundé. Un nouveau défi qui va permettre à cette discipline de se situer à l'échelon continental. Mais un challenge qui ne fait pas peur au président de la Fédération malgache de handball, Fidèle Razafintsalama. L'ancien de St Michel se réjouit de pouvoir envoyer ses joueuses se mesurer aux meilleures nations africaines.

Les forfaits successifs des îles de l'Océan Indien et de la Zone 7 ont permis à Madagascar de se qualifier à la Coupe d'Afrique des Nations de handball 2021. Une aubaine saisie à bras le corps par la FMH qui va enfin pouvoir offrir à ses protégées cette occasion de montrer aux Africaines que le handball fait aussi partie des mœurs avec en mémoire les Jeux Africains de 1973 à Lagos pour les hommes.

Relever le niveau. Comme dans le cas des Barea, la FMH a aussi fait appel à des expatriées dans le but de relever le niveau du groupe. Et comme par coïncidence, les recrues viennent majoritairement de la Réunion. On citera les joueuses de HBR Saint Denis Anne Gaëlle Randrianasolo et la gardienne Sandrine Mordaye. Il y a également Annick Randrianasolo de Saint Benoît, Morgan Auguste de Sainte Marie ainsi que Valérie Ravololonirina qui joue au HC Select de Mayotte.

A ce groupe s'ajoutent les joueuses évoluant dans le championnat français dont la gardienne de l'AS Ste Maure Troyes, Myra Fernando, Miora Ranarison Lala de Rueil AC, Fandresena Kafilahy à Chambray Touraine et Maryléa Ratovomahenina de Bordes Club.

Les locales à l'honneur. Comme il fallait mettre les bouchées doubles en matière de préparation, et contrairement aux Barea, la fédération va s'atteler à préparer un lot de 20 joueuses locales qui entreront en regroupement à partir de ce jour jusqu'au 10 mai au complexe sportif de la CNaPS à Vontovorona.

On citera en premier la gardienne qui est encore dans la catégorie cadette mais dont le talent s'est révélé durant le sport scolaire, Sitrakiniaina Fitiavana Fanomezantsoa.

Mais le groupe se repose aussi sur l'expérience des anciennes dont l'inégalable Judith Fenoarisoa d'Analamanga.

Voici donc la liste de ces 20 joueuses :

Gardiennes de but : Fanomezantsoa Sitrakiniaina Fitiavana (Vakinankaratra), Rafanoherintsoa Marie Stéphania (Atsinanana)

Arrières : Rakotonirina Sarindra (Analamanga), Andriamihantasoa Sidonie (Alaotra Mangoro), Harivelona Landy (Analamanga), Raoelimalala Jenny (Analamanga).

Demi-centres : Ramasifidy Natacha (Analamnga), Rasoanirina Andrea (Boeny), Andonirina Leslie Aimée (Ihorombe)

Ailières droit : Rasoanirina Flavia (Atsimo-Atsinanana), Lalaherivelona Blondine (Atsimo-Andrefana)

Ailières gauche : Raheliarisoa Anasthasie Laila (Boeny), Rahantavao Solaimana (Boeny), Fenonirina Vanessa (Atsimo-Atsinanana), Ravelonjaka Aina (Analamanga), Randrianarison Nicole (Ihorombe), Ranarisaona Elinah (Haute Matsiatra)

Pivots : Zaina Mohamed (Boeny) et Fenoarisoa Judith

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.