Madagascar: Coronavirus - Les cas aux alentours de Tanà augmentent

Dans le bilan épidémiologique du 15 avril, les districts d'Atsimondrano et d'Ambohidratrimo, comptent plus de cent nouveaux cas. Avaradrano a une soixantaine de nouveaux cas. Ces cas étaient autour d'une cinquantaine, voire moins, avant.

Les districts de Manjakandriana, d'Andramasina et d'Anjozorobe ont, également, des malades atteints de Covid-19, sous-traitements. Les districts voisins risquent de faire face à de difficultés avec cette hausse des cas. Surtout, si les patients développent les formes graves de coronavirus. Les formes légères peuvent être traitées au niveau des centres de santé de base niveau 2 (CSB 2). Mais une fois que les patients souffrent de détresses respiratoires, il est urgent de les envoyer dans une formation sanitaire, où il y a de l'oxygène. Les centres hospitaliers de référence du district (CHRD ) d'Avaradrano, d'Atsimondrano, de Manjakandriana, d'Anjozorobe et d'Andramasina ont déjà des patients qui développent les formes modérées à grave.

Mais leur capacité est très limitée. Ils ne disposent que d'une dizaine de lits, en moyenne. Ils ont quelques extracteurs d'oxygène, quelques hôpitaux ont des bouteilles d'oxygène pour les cas graves. Mais s'ils arrivent que l'état de plusieurs malades s'aggrave dans ces zones, ces CHRD ne seront pas en position de les prendre en charge. « Les cas graves dans notre zone doivent être évacués dans les hôpitaux à Antananarivo », affirme le maire de la commune urbaine de Manjakandriana, Fitia Feno hery Rakotondrahiratra.

À Anjozorobe, les patients, que ce soit les formes modérées ou les formes graves, restent dans les CHRD du district. La ville d'Antananarivo où se concentrent les hôpitaux qui se chargent des malades en détresse respiratoire, est trop éloignée. Les patients pourraient mourir en chemin, vu l'éloignement. D'autant que ces districts de Manjakandriana ou d'Anjozorobe, ne disposeraient même pas d'ambulance médicalisée pour pouvoir transporter les patients en toute sécurité.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.