Sénégal: Saint-Louis / Autonomisation et préservation de la santé maternelle et néonatale - La plateforme rawal ak diam finance 20 groupements de femmes à hauteur de 06 millions fcfa

La Plateforme Rawal Ak Diam basée dans la région SaintLouis a financé hier, vendredi 16 avril, 20 groupements de femmes issus des quartiers de Diamagueune, Léona et HLM à hauteur de 06 millions FCFA en raison de 300.000 FCFA chacun. Elle a eu aussi à financer 08 autres femmes au préalable. Le but est de permettre à ces femmes d'être autonomes et de pouvoir aussi améliorer leur santé maternelle et néonatale.

Elles sont au total 20 présidentes de groupement de femmes des quartiers de Diamagueune, Léona et HLM de Saint-Louis à avoir bénéficié hier, vendredi 16 avril, des financements de la part des responsables de la Plateforme Rawal Ak Diam. Il s'agit d'une organisation basée à Saint-Louis et qui regroupe les deux zones que sont l'arrondissement de Raw et le quartier de Diamagueune, d'où d'ailleurs son appellation "Rawal Ak Diam".

"C'est un projet qui intervient dans le cadre de la santé de la mère et de l'enfant pour améliorer les indicateurs de santé dans ces zones, surtout la mortalité constatée dans la zone de Saint-Louis au niveau de la maternité. Donc, nous intervenons dans ces deux zones à travers trois piliers notamment celui lié à l'attractivité de la base de la pyramide sanitaire ; celui de la sensibilisation à l'engagement et enfin celui de l'autonomisation des femmes", a précisé Abdou Khaly Mbodj, Coordonnateur global de la Plateforme Rawal Ak Diam.

Le but est d'amener les communautés à travailler pour améliorer leurs conditions de santé et à être beaucoup plus autonomes. C'est ainsi qu'après la sélection des groupements de femmes au niveau des quartiers de Diamagueune, Léona et HLM de SaintLouis, il s'agissait cette fois-ci de la remise des fonds pour ces groupements de femmes ayant été choisis. "Il y a eu 20 groupements de femmes qui viennent s'ajouter aux 08 premiers groupements déjà financés au préalable. Ces 20 groupements de femmes ont été financés à hauteur de 06 millions FCFA en raison de 300.000 FCFA chacun. Aujourd'hui, ils sont en tout 28 groupements de femmes qui ont bénéficié de ces financements de la Plateforme Rawal Ak Diam pour une enveloppe globale de 09 millions FCFA", a renseigné Ameth Dia, Président du Conseil de quartier de Léona HLM.

L'initiative est vivement magnifiée par Fatou Diouf dite Feuz, l'une des bénéficiaires de ces financements. "Ces financements arrivent à point nommé car, l'objet c'est de pouvoir soutenir la couche la plus vulnérable à savoir les femmes afin qu'elles puissent se prendre en charge ainsi que leurs progénitures", a-t-elle dit tout en invitant les responsables de la Plateforme Rawal Ak Diam à étendre ces financements à tous les groupements de femmes de la région.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.