Cote d'Ivoire: Partage d'expériences des acteurs communautaires - Cap sur la phase 2 du projet

Après une phase pilote réalisée dans quatre pays, le plan opérationnel d'actions du programme de partage d'expériences de pairs à pairs dans la région d'Afrique de l'Ouest et du Centre, rentre dans sa phase d'exécution.

Il s'agit d'un projet sous-régional qui vise la capitalisation et la valorisation des bonnes pratiques des acteurs de la société civile, dans le cadre de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, dans 11 pays de la région Afrique de l'Ouest et du Centre.

Le lancement de cette nouvelle phase du projet a eu lieu le 15 avril, via un webinaire organisé par Alliance Côte d'Ivoire, lead du projet. La phase pilote réalisée en 2020 a permis de répertorier et de documenter, dans un cadre collaboratif, l'ensemble des pratiques, contributions et approches innovantes déployées par les organisations de la société civile et les agents de santé communautaires dans la gestion des pathologies telles que la tuberculose, le paludisme ou le Sida. Quatre pays ont participé à cette phase test l'année dernière, il s'agit du Niger, de la Côte d'Ivoire, de la Sierra Leone et de la République Centrafricaine.

« Ce fut une expérience enrichissante qui a permis d'apprendre les uns des autres, notamment dans un contexte rendu beaucoup plus difficile à cause de la survenue du Covid-19. Avec son corollaire de limitations, de couvre-feu, d'accroissement de la vulnérabilité et des difficultés d'accès aux populations », a expliqué Offia Coulibaly Madiarra, directrice exécutive, Alliance Côte d'Ivoire.

A l'en croire, l'un des enjeux de cette démarche est de soutenir les plaidoyers qui permettront la prise en compte de ces bonnes pratiques dans les stratégies de santé à travers les différents pays.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.