Angola: Téte António met en évidence la participation du Président angolais à l'investiture de Sassou-Nguesso

Brazzaville — Le ministre de Relations extérieures, Téte António, a estimé vendredi (16 mars) que la participation de Chef de l'État, João Lourenço, à l'investiture du président du Congo, Denis Sassou Nguesso, démontrait un excellent niveau des relations entre les deux pays.

S'exprimant à la presse, dans la ville de Brazzaville, le chef de la diplomatie angolaise a souligné que les deux hommes d'État se sont réunis, en marge de la cérémonie, pour discuter sur des questions d'intérêt bilatéral et régional.

"Nous n'avons jamais eu dans la région trois pays à diriger les organisations sous-régionales au niveau de l'Afrique. À cet effet, les dirigeants ont jugé important de réfléchir, à cette occasion, sur des questions d'intérêt régional et bilatéral", a déclaré Téte António, membre de la délégation présidentielle qui s'est rendue vendredi à Brazzaville.

João Lourenço préside la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), alors que Félix Tchissekedi est le président par intérim de l'Union africaine et Denis Sassou-Ngeusso dirige la Communauté économique des États de l'Afrique centrale.

Le chef de l'Etat angolais et ses homologues de la République démocratique du Congo, Félix Tchissekedi, de Namibie, Hage Geingob, du Tchad, Idriss Déby et de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, ont assisté, à Brazzaville, à l'investiture de Denis Sassou-Nguesso (CEEAC).

Réélu le 21 mars dernier, pour un nouveau mandat de cinq ans, Denis Sassou-Nguesso remporte avec 88,57% des voix, face aux six opposants, parmi lesquels Guy-Brice Parfait Kolélas, décédé quelques jours avant les élections, des suites du Covid-19.La République du Congo a une population estimée à cinq millions 381 habitants.

L'économie de ce pays est centrée sur la production industrielle, avec 71% du produit intérieur brut (PIB) national, suivi du secteur des services 25 %, et l'activité agricole représente 4%.

L'Angola et le Congo entretiennent des relations de coopération privilégiées dans les domaines politique, diplomatique, économique et culturel, et les deux pays sont membres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

S'exprimant à la presse, dans la ville de Brazzaville, le chef de la diplomatie angolaise a souligné que les deux hommes d'État se sont réunis, en marge de la cérémonie, pour discuter sur des questions d'intérêt bilatéral et régional.

"Nous n'avons jamais eu dans la région trois pays à diriger les organisations sous-régionales au niveau de l'Afrique. À cet effet, les dirigeants ont jugé important de réfléchir, à cette occasion, sur des questions d'intérêt régional et bilatéral", a déclaré Téte António, membre de la délégation présidentielle qui s'est rendue vendredi à Brazzaville.

João Lourenço préside la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), alors que Félix Tchissekedi est le président par intérim de l'Union africaine et Denis Sassou-Ngeusso dirige la Communauté économique des États de l'Afrique centrale.

Le chef de l'Etat angolais et ses homologues de la République démocratique du Congo, Félix Tchissekedi, de Namibie, Hage Geingob, du Tchad, Idriss Déby et de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, ont assisté, à Brazzaville, à l'investiture de Denis Sassou-Nguesso (CEEAC).

Réélu le 21 mars dernier, pour un nouveau mandat de cinq ans, Denis Sassou-Nguesso remporte avec 88,57% des voix, face aux six opposants, parmi lesquels Guy-Brice Parfait Kolélas, décédé quelques jours avant les élections, des suites du Covid-19.La République du Congo a une population estimée à cinq millions 381 habitants.

L'économie de ce pays est centrée sur la production industrielle, avec 71% du produit intérieur brut (PIB) national, suivi du secteur des services 25 %, et l'activité agricole représente 4%.

L'Angola et le Congo entretiennent des relations de coopération privilégiées dans les domaines politique, diplomatique, économique et culturel, et les deux pays sont membres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.