Congo-Brazzaville: Produits pétroliers - lLes experts se réunissent pour fixer les prix des hydrocarbures

La réunion des prix fixés des hydrocarbures produits en République du Congo a lieu, le 15 avril, à Pointe-Noire sous la houlette du ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystere Tchicaya, accompagné des responsables des sociétés pétrolières basées au Congo et des experts.

Les moyennes trimestrielles des prix fixés des hydrocarbures produits au Congo, arrêtées au cours de la réunion des prix du premier trimestre 2021, en dollars par baril, se présentent comme suit :

Djéno Mélange : 61,08 ;

Nkossa Blend : 60,49 ;

Yombo : 66,64 ;

Nkossa Butane : 48,91 ;

Nkossa Propane 42,42.

Les moyennes des différentiels des prix des bruts congolais en dollars par baril sont les suivantes :

Djéno Mélange : -0,3 par rapport au Brent daté ;

Nkossa Blend :-0,4 par rapport au Brent daté ;

Yombo : +5,7 par rapport au Brent daté ;

Nkossa Butane : +0,2 par rapport au butane North West Europe ;

Nkossa Propane : +4,7 par rapport au Propane MONT BELVIEU.

Au premier trimestre 2021, la moyenne des prix fixés des hydrocarbures est de 61 dollars par baril, pour un différentiel moyen de 0,1 dollar par baril. S'exprimant ainsi à l'occasion de ces retrouvailles, le ministre des Hydrocarbures a signifié que les sociétés pétrolières viennent de franchir le premier trimestre 2021, avec une tendance haussière des cours de pétrole, nonobstant des fluctuations dues à l'évolution mondiale de la pandémie de covid-19. Le cours du baril de pétrole a progressé depuis le début de l'année 2021. Il est passé de 50 à environ 65 dollars en fin mars avec un pic proche de 70 dollars, soit une augmentation de près de 35% selon l'analyse du marché.

En outre, l'orateur a, au nom des sociétés pétrolières basées au Congo et à son nom propre, présenté les vives et chaleureuses félicitations au président de la République, Denis Sassou N'Guesso, pour sa brillante réélection à la tête du pays.

Pour sa part Xiao Liangping, directeur général de la société WINGWAH, a signifié qu'en dépit du contexte mondial très marqué par la covid-19, cela a très durement affecté l'industrie pétrolière. On constate un début de redressement des cours pétroliers sans doute dû à la découverte des vaccins permettant de se mettre à l'abri de cette maladie. Les présentes assises étaient organisées par la société WINGWAH Exploration et Production Congo. La prochaine réunion des prix sera organisée par la société Chevron du 14 au 15 juillet.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.