Angola: Mário Pinto veut que les universités soient au service des communautés

Huambo (Angola) — Le politicien et académicien Mário Pinto de Andrade a souligné samedi, à Huambo, la nécessité d'une plus grande implication des institutions universitaires dans la promotion du développement communautaire du pays, à travers des études scientifiques.

Egalement membre du Bureau politique du MPLA, Mario Pinto a souligné ce fait lors de la 1ère édition de la conférence provinciale de la jeunesse, où il a abordé le thème "Les défis des jeunes universitaires dans la société angolaise".

Mário Pinto de Andrade a déclaré qu'il était nécessaire de commencer à opter pour la production de connaissances scientifiques expérimentées et contextualisées, en fonction de la réalité du pays, afin d'apporter des réponses aux problèmes sociaux et économiques.

Ce n'est qu'ainsi, selon Mário Pinto de Andrade, qu'il sera possible de promouvoir le développement dans différents secteurs, en plus d'encourager l'entrepreneuriat des jeunes.

Pour cette raison, il a défendu la nécessité de revitaliser les centres de recherche des universités et instituts supérieurs, ainsi que la production de revues scientifiques, où devraient être présentés des plans stratégiques et des projets possibles pour résoudre les principaux problèmes qui affligent les Angolais.

«Les universités doivent être des centres de production de connaissances, d'investigation des phénomènes du temps et de recherche de les résoudre», a-t-il conclu.

La République d'Angola, avec une population estimée à 30 millions d'habitants, compte près de 12 millions d'étudiants dans l'enseignement général et 300 000 dans l'enseignement supérieur, répartis dans 18 provinces. .

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.