Ile Maurice: Loterie vert - Plus de combinaisons, plus de probabilités d'avoir un gagnant

Après des tests effectués avant le confinement et après avoir obtenu l'accord de la Gambling Regulatory Authority, Lottotech apporte des changements à la Loterie Vert. Ainsi, depuis hier, pour chaque combinaison achetée, le joueur en reçoit une en cadeau. Le mécanisme du jeu reste toutefois le même.

Pourquoi ce changement ? Les ventes sont-elles mauvaises ? Est-ce parce que l'on désespère de voir un gagnant ? Lottotech explique en fait que le 'produit' avait été développé il y a trois ans déjà et que les conjonctures actuelles ne sont plus les mêmes. Dans le contexte actuel où tout augmente, les participants sont plus sensibles aux avantages.

Donc, comme pour «tout produit», souligne Dhanesh Ramburn, product manager, «il faut l'adapter aux changements du marché et répondre à la demande. Avec Rs 30, un joueur n'obtient pas une combinaison mais deux désormais. Ceci s'applique à autant de combinaisons jouées et à l'option multiple aussi». Ce qui donne ainsi aux clients la possibilité de jouer plus de combinaisons, d'avoir plus de chances de gagner, pour le même budget.

Quant aux chances de décrocher le jackpot, justement, il faut savoir que depuis le lancement de la Loterie vert - version revisitée - il n'y a eu que 20 tirages. Mais l'engouement est là. La tendance montre qu'il y a en moyenne 90 000 à 100 000 transactions (nombre de tickets) par semaine. «Nous avons payé plus Rs 57 millions en lots et attendons toujours un grand gagnant pour le gros lot. C'est un jeu de chance. Si la participation au jeu augmente avec plus de combinaisons jouées, cela augmenterait les probabilités d'avoir un gagnant», indique Lottotech.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.