Maroc: La généralisation de la protection sociale, "une révolution en douceur" en faveur de la classe ouvrière (expert indonésien)

Jakarta — Le projet de généralisation de la protection sociale, lancé mercredi dernier par SM le Roi, se veut "une révolution en douceur" en faveur de la classe ouvrière et d'autres composantes de la société, a indiqué l'expert indonésien en relations internationales, M. Cecep Ahmed Jamaluddin.

"Ce chantier Royal, qui s'inscrit dans le cadre d'une grande stratégie de protection de la classe ouvrière et d'autres composantes de la société, est au cœur des politiques de développement durable tracées par le Royaume pour préserver les intérêts légitimes des travailleurs", a dit M. Jamaluddin dans une déclaration à la MAP.

La feuille de route royale vient ainsi garantir les droits des groupes de travailleurs et assurer une bonne gouvernance de la protection sociale au Maroc, a-t-il renchéri.

Ce projet à caractère social, a poursuivi M. Jamaluddin, permettrait également à la classe ouvrière de faire face aux défis économiques actuels, tout en renforçant l'attractivité du Royaume aux investissements étrangers.

Ce projet Royal de grande envergure devrait, en outre, renforcer la cohésion sociale et contribuer à l'amélioration du niveau de vie des Marocains, a estimé le spécialiste indonésien.

Le Souverain avait présidé, mercredi au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signature des premières conventions y afférentes.

Ce chantier royal, qui bénéficiera dans un premier temps aux agriculteurs, artisans et professionnels de l'artisanat, aux commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l'auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité, devra s'étendre, dans un second temps, à d'autres catégories dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.