Madagascar: Disparition - Bivy de Tsivery dépose le micro à jamais

Homme de la musique profane, Bivy a aussi soutenu l'église dans son travail artistique.(crédits photos : Pippo Botokeky)

Le milieu musical de la région Menabe est en deuil après le décès, survenu hier dans la matinée, d'Aimé Ramanankoraisina à Morondava. Selon les premières informations, le cœur du défunt aurait lâché, c'est ce qui a causé son décès. Plus connu sous le nom de Bivy Tsivery, derrière la table de mixage et le micro, il a été un pilier du studio Mars. Une maison de production basée dans la Ville des Mille, passage obligé de presque tous les artistes malgaches des années '80.

Pour beaucoup, il était d'abord un personnage des studios et des tables de mixage avant d'être un musicien, auteur-compositeur. Côté scène, il a créé un groupe appelé Tsivery. Avec quelques titres à succès comme « Hiranjozy », qui est devenu une chanson culte des « gars » des couloirs des quartiers de la capitale. Il a été aussi à la manette du rassemblement de plusieurs artistes, « Génération Mars » dans les années 2000.

Après Jiromangga dans les fokontany populaires d'Antananarivo et d'autres formations de kilalaky venant du Menabe, le groupe Tsivery a achevé la démocratisation de cette musique à travers Madagascar. Un pionnier du genre donc, qui a préparé le terrain à des noms comme Tsiliva, Bagzana et compagnie. Sa dépouille se trouve à Morondava, les informations concernant les funérailles seront connues sous peu.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.