Madagascar: Logiciel - Education - Holberton School investira à Madagascar

Depuis son statut de startup, créée en 2016 à San Francisco, Holberton School s'est considérablement développée. Cette société fondée dans la Silicon Valley est spécialisée dans les logiciels destinés aux étudiants et aux jeunes informaticiens. Elle se base notamment sur son système «OS of Education» déjà éprouvé dans plusieurs pays comme la France (Hauts de France, Laval), le Liban (Beyrouth), la Tunisie (Tunis), mais également en Amérique Latine (Mexique, Pérou, Colombie, Equateur, Uruguay, Porto Rico), en dehors des campus clients aux États-Unis.

Holberton School vient d'annoncer son projet de s'étendre à Madagascar et au Maroc. Ces deux pays présentent en effet un vivier de jeunes informaticiens, de développeurs et des débouchés réels sur les métiers de l'informatique, comme le soutient la présence massive de call-centers à Madagascar et au Maroc, les deux champions de l'outsourcing en Afrique.

Pour ce projet d'extension de ses activités, Holberton vient de lever 20 millions de dollars auprès d'investisseurs institutionnels incluant Pearson Ventures, Daphni, Imaginable Futures, Reach Capital et Trinity Ventures. Cette levée de fonds réussie par Holberton a été pilotée par Redpoint Eventures.

Ainsi, cette phase d'investissement à Madagascar et au Maroc concernera les instituts spécialisés dans le domaine de l'informatique en général et du développement informatique en particulier, mais également les entreprises technologiques et les PME. Dans une stratégie inscrite sur le long terme, le programme vise à former 500 000 personnes en Afrique avant 2030 à travers des milliers d'instituts qui adhèrent au réseau Holberton School. Le réseau propose aux instituts un modèle complet de franchise ou des outils modulaires à intégrer dans des cursus existants.

Depuis son ouverture en 2016, plusieurs étudiants sortants du réseau Hoberton travaillent pour de grandes firmes des technologies comme Google, Pinterest, Facebook, Tesla ou LinkedIn. Ces grands groupes ont en effet remarqué la méthode innovante de formation déployée par Holberton en quatre ans.

Holberton School a été créée à San Francisco par Sylvain Kalache et Julien Barbier pour apporter une solution à un problème qu'ils ont observé dans le domaine des technologies. Ils ont remarqué que les futurs ingénieurs en logiciel consacraient plusieurs années pour leurs études.

Génie logiciel

Ils ont souvent accumulé des emprunts d'étudiants qui ont dépassé les 100 000 dollars par cursus dans la majorité des cas. Ces ingénieurs n'avaient pourtant pas souvent les compétences nécessaires, recherchées par les groupes technologiques, afin de trouver un emploi en génie logiciel.

Sylvain Kalache et Julien Barbier ont décidé de créer cette école de développeurs et depuis, ils ont enseigné aux étudiants à penser et à apprendre comme les meilleurs programmeurs, et ont aidé les étudiants à développer des compétences générales pour les faire remarquer lors des entretiens, tout en appuyant leur carrière, avec un logiciel spécialisé développé pour donner aux étudiants une expérience pratique.

«Nous avons développé des technologies, des outils et des méthodes d'enseignement pour compléter et pour étendre les formations initiales ou encore pour combler les lacunes des étudiants et des employés. Nos solutions ont été conçues pour former les apprenants du monde entier qu'ils soient débutants ou familiers avec les langages informatiques», a déclaré Julien Barbier, Pdg de Holberton School.

À ses débuts, Holberton School a ouvert des campus à travers les États-Unis, avec une approche unique, réussie et évolutive de l'enseignement technologique. Le réseau a attiré l'attention des principaux investisseurs de la Silicon Valley, ce qui a permis le développement de ses activités avec une visibilité auprès des investisseurs qui les ont accompagnés jusqu'ici.

« Le concept " OS of Education" permet à Holberton de proposer des outils, testés et approuvés par ses partenaires sur un marché plus large. Cela a permis de faire tomber des barrières liées aux coûts et à l'accessibilité de l'enseignement spécialisé, tout en offrant un programme d'études de haute qualité», a enchéri Manoel Lemos, directeur associé chez Redpoint Eventures, une société de capital-risque très présente en Amérique Latine avec 300 millions de dollars en gestion pour un portefeuille de 40 entreprises.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.